jeudi 31 mai 2007

Sphinx, rumeurs et dissimulation.


Pourquoi je n’ai pas fait de portrait hier, et pourquoi j’ai fait celui-ci.
(aparté pour mes amis de la place du village, et de FM2007)

J’ai été pris toute la soirée par une recherche motivée par le débat lancé hier par Daniel Schneidermann du Big Bang Blog, sur l’identité du chroniqueur qui tient le blog François Mitterrand 2007 sur Haut et Fort (en fait le débat portait sur la fiabilité des prédictions du fantôme de Mitterrand, mais les participants ont fait dévier le sujet sur cette question essentielle qui tourmente la blogosphère : qui est l’auteur du blog ?).
Comme c’est un blog que je fréquente depuis ses débuts, je m’y suis intéressé. En voici un résumé pour ceux qui veulent en savoir plus :

• Plusieurs personnages se profilent :

D’un avis général des habitués du blog Arnaud Montebourg est un personnage central, surtout depuis hier, quand le billet parlait de la réunion traditionnelle de Montebourg au Mont Beuvray. Certains lui attribuent même la paternité du blog. Personnellement j’en doute, pour des raisons d’investissement personnel, il me semble que tenir ce blog est une charge trop lourde pour un candidat en campagne. Mais c’est un fait que Montebourg semble « soutenu » par le chroniqueur.

Il était facile de découvrir que Guy Birenbaum, est lié au « créateur du blog » et à Montebourg. La rumeur, et surtout certains messages déposés sur le blog FM2007 à ses débuts le confirme (voir le 20 mars, premier commentaire : "François j'ai besoin de vous parler, il n'y a pas de piège"). Son propre blog, « Domaine d’extension de la lutte » n’est pas sans rappeler l' « extension du domaine de la gauche » le livre de Montebourg et d’A. Boussageon. De plus GB est connu pour sa proximité avec la C6R , et son amitié pour Montebourg est publique. Mais là encore, Birenbaum qui confirme sur le BBB connaître l’auteur, ne peut pas l’être : il affirme regretter amèrement le ralliement d'AM à Ségolène Royal ("une voie express rive droite"), alors que la tendance de Mitterrand-le retour est clairement pro-Ségolène. Et puis tenir son blog NRV, dont l’audience est supérieure à FM2007, est déjà suffisant j'imagine, il a aussi une vraie vie.

David Abiker (du Big Bang Blog, comme le monde est petit) parait être un bon candidat : c’est un spécialiste de la blogosphère puisqu’il tient une rubrique avec sur le sujet sur France Inter. Mais ses propos (voir en fin de note) semblent le disqualifier.

Une autre rumeur parle de Guy Benhamou, biographe peu complaisant à l’égard de Montebourg. « la vie que votre auteur a retracée est sans grand rapport avec celle que j'ai vécue » écrit Montebourg à l’éditeur du livre. Je préfère l’écarter pour cette raison.

Un autre biographe, Rodolphe Bretin est suggéré par une habituée du blog. En effet, il est en contact aussi avec Birenbaum, comme le montre cette note sur son blog. C'est une piste a ne pas écarter.

Une autre piste suggère une personnalité de la fondation François Mitterrand, Hubert Védrine ou l’un de ses proches. Une autre fait mention de Claude Estier. Voilà des pistes intéressantes, mais le rapport avec Birenbaum ou Montebourg ne semble pas exister.

La première suspectée, si mes souvenirs sont bons, était Sophie Bouchet-Petersen, conseillère de S. Royal (hypothèse émise sur les commentaires du blog). Pour des raisons pratiques, encore, je pense que la campagne Présidentielle était trop prenante pour lui laisser le loisir de monter cette supercherie. Mais d'autres usagers défendent la thèse en argumentant sur l'aide "d'assistants". Ça fait beaucoup de monde pour garder un secret, surtout dans un siège de campagne électoral. Mystère.

Dernière hypothèse : Erik Orsenna ou Regis Debray, (...son quartier général, 282, boulevard Saint-Germain, aménagé dans un vaste appartement, son "chez elle". C'est là qu'elle consulte son amie Nathalie Rastoin, la directrice générale d'Ogilvy-France, spécialiste en communication, là que les écrivains Erik Orsenna et Régis Debray prennent leurs quartiers... dans Le Monde du 9 mai)

On peut imaginer ce que l’on veut et rajouter d'autres noms (peut-être celui que nous cherchons) la liste n'est pas exhaustive, encore que moi, je commence à avoir une idée.
Un commentateur sur le BBB (qui serait David Abiker ) explique qu'il préfère garder la magie de l’inconnu et ne rien savoir, bien qu'il ai déjà fait une chronique sur ce blog.
C’est peut-être aussi bien comme ça. Pour que vous puissiez vous prendre la tête vous aussi, et si vous êtes accros au fantôme de FM, j'ai mis plein de liens wikipedia, pour agacer Daniel Schneidermann qui a lancé involontairement (?) ce jeu de pistes (ou de dupes).

Mise à jour du 9 juin : un internaute de talent, Nicolas Voisin, a mené une enquête de premier ordre. Il semble tenir la bonne piste, un certain BRP. Consultez son blog pour connaître peut-être le fin mot de l'histoire si vous le désirez.

En fond sonore je vous propose "La Varsovienne" version française.

mercredi 30 mai 2007

Sur les traces de Parmentier


Mon hommage à Martin, d'Everland, qui m'a redonné goût au dessin. En voyant ses excellentes histoires de patates chaque jour, je me suis dit que je perdais mon temps, alors j'ai repris mon crayon (en l'occurence le stylet de ma vieille wacom). En plus il dessine souvent des histoires de garnements, et ça me fait penser aux miens.
Quand il est fatigué de dessiner, il est intituteur. C'est son violon d'Ingres. Ses élèves doivent bien rigoler.

Il n'y a pas que la politique dans la vie, il y aussi la poétique.

Et puis il m'a quand même décerné une patate d'or dimanche. ; )

mardi 29 mai 2007

Passage dans Comnews


Consécration d'une carrière laborieuse, l'unique journal sur la com au Maroc m'a choisit comme créatif du mois. C'est une occasion de feuilleter Comnews online un mensuel qui a un peu plus d'un an et demi maintenant, conçu et réalisé par 2 ex-pubards de Casa, Patrice et Alexandre. L'édition papier est ce qui se fait de mieux en presse magazine ici : vernis selectifs, encres fluos, 5e couleur, une réalisation de grande qualité.

Patate d'or



Consécration d'une carrière laborieuse, l'Académie d'Everland m'a décerné la palme d'or du meilleur caricaturiste de la semaine. ça tombe bien je m'etais mis à dessiner ces portraits il y a juste une semaine. Je sais qu'un bon nombre de dessinateurs de talent m'ont rendu visite, grâce à Martin, n'hésitez pas à me contacter j'ai pas envie de dessiner tout seul. Merci à Martin Vidberg, le président de l'Académie d'Everland, LA référence de la blogosphère.

Soldat Morin, au rapport !


Allez tous avec moi : " dans la trou-pe ya pas d'jambe de bois, ya des nou-illes mais ça n'se voit pas "

dimanche 27 mai 2007

Allegro, ma non troppo

L'hypocrisie est un vice que l'on blâme. Tartuffe est devenu un qualitatif péjoratif, mais que dire alors de l'hypocrisie provocatrice, du mensonge effronté assumé aux yeux de tous? C'est pourtant le spectacle auquel nous assistons actuellement.

Claude Allègre ne parle pas de lui même, mais tient des propos sur le dopage. (L'Express le 3 août 2006) Il conclut son billet par ces mots : "Nous voici, en quelque sorte, face à la quadrature du cercle, prisonniers d'un sujet de réflexion scientifique et éthique très difficile. Peut-être faudrait-il adopter une position raisonnable et autoriser un certain nombre de produits plutôt qu'être d'une intransigeance absolue, qui pousse à l'emploi de substances nouvelles, de plus en plus dangereuses car non testées." La dépénalisation de certaines drogues en quelque sorte. Stupéfiant !

Nous avons tous en mémoire sa brillante
sortie du siège de campagne de Nike Sarko, ainsi que ses lectures ferroviaires tout à fait intéressantes. Faut-il rappeler ses brillants propos sur le réchauffement climatique ?
Bref ce personnage qu'est Claude Allègre semble rechercher coûte que coûte à faire parler de lui. En terme d'hypocrisie propocatrice, ses analyses politiques de vendredi sont bien trouvées. Jeter ainsi de l'huile sur le feu à quelques jours des législatives en montant Delanoë contre Royal et en fusillant Hollande démontre des convictions socialistes très affirmées. En toute modestie, comme à son habitude, il explique que le grand ministère de Juppée c'était son idée que Jospin lui a refusé. Quel homme ! Tout ceci méritait un beau portrait.

samedi 26 mai 2007

Farid Taha : connexion au MoDem


Fond musical : "Ya raha..." par Rachid Taha, ça s'impose aux voyageurs.

Ne loupez pas son blog Un citoyen dans l'Oise rallié aux couleurs Béarnaises. Les humeurs et les pensées politiques ou poétiques d'un médecin engagé pour une vie politique citoyenne. Meilleurs vœux de succès Farid.

vendredi 25 mai 2007

Borloo n'est plus Marrakchi



Finies la pastilla, les ballades dans les palmeraies ou sur la place Jama el Fna pour Béatrice Schönberg. La journaliste a du renoncer au Riad qui a accueilli son couple tant de fois. La faute au nouveau ministre de l’Economie Jean-Louis Borloo. L’ancien avocat d’affaires ne voulait que de sourcilleux journalistes se penchent vers sa petite propriété marrakchi et l’a donc vendu. Dure semaine pour Béa, qui a déjà renoncé à la présentation du Journal Télévisé et doit désormais faire une croix sur son petit bonheur, faire le tour des antiquaires de Marra. Ah les crises de déontologies...
Une info de Backchich, le journal qui fouine des 2 côtés de la méditerranée...

jeudi 24 mai 2007

Fillon, le châtelain


« J'ai été ministre de quatre gouvernements, j'ai siégé près de sept ans au Conseil des ministres de notre pays » déclare François Fillon le Premier Ministre du changement.
Il a notamment confirmé que les députés de la prochaine Assemblée commenceraient par examiner d'abord deux textes déjà prêts, l'un instaurant des peines plancher pour les multirécidivistes et l'autre instaurant la majorité pénale à 16 ans pour les mineurs multirécidivistes.
Je constate que la priorité reste à la répression. Le modèle américain, visible dans la gestion de l’image du Président Sarko (le footing de Bush, l’influence Kennedy dans la mise en avant de la famille) se met en place.
Par rapport aux autres pays développés, les Etats-Unis incarcèrent entre cinq et sept fois plus de citoyens, alors que les statistiques criminelles y sont largement comparables.
Alexis de Tocqueville disait : « Montrez-moi vos prisons, je vous dirai qui vous êtes ». En France les prisons n’ont jamais été aussi pleines (60 700 prisonniers pour 50 000 places, le taux de suicide y étant supérieur à 100 par an). Il faudra donc construire des prisons. Les premières prisons pour mineurs sont en place depuis 2 mois (EPM de Lyon en mars 2007). Moi je préfère Victor Hugo qui disait : « Celui qui ouvre une porte d'école, ferme une prison ».
Plus de prisons sans augmenter les impôts, voilà un nouveau dossier pour Rachida Dati.

mercredi 23 mai 2007

En regardant les télécabines



Un vieux dessin d'août 2000, un crobard de mon pote Janfi sur la terrasse de la maison de mon Grand Père (le garage Saint Christophe à La Bourboule).

Arnaud, le géant de la Bresse


Pour moi Arnaud Montebourg est le meilleur des socialistes. Vive la 6e République !
Pour soutenir Arnaud : son mouvement Rénover Maintenant.
Pour en savoir plus sur ce géant bourguignon : Le blog de montebourg
Son bouquin (avec Alexandre Boussageon du nouvel obs) à lire : Extension du domaine de la gauche

Pour tout vous dire, c'est un peu grâce à lui que j'ai adhéré au PS. En 2002 le résultat du premier tour de l'élection présidentielle m'a fait comprendre l'obsolescence de la Ve République. J'ai donc découvert la convention pour la 6e république et Arnaud Montebourg, et ma vocation militante est née. Son attitude pendant le référendum sur la constitution Européenne a été la dignité même. Son engagement auprès de Royal a fait de moi un Ségoliniste.

Un bouquin que je n'ai pas lu sur lui : Arnaud Montebourg, l'ambition à tout prix, par Guy Benhamou. Stock, 300 p.,19 €.
Un autre qui vient de sortir que je n'ai pas lu non plus (dans les 15 €) : Arnaud Montebourg, le mousquetaire de la Bresse par Rodolphe Bretin

Dans un entretien au journal Sud Ouest le 24 mai il déclare entre autres :
" Oui, j'ai essayé de rénover le PS avec d'autres, mais on nous a diabolisés et je me suis fait poignarder au congrès du Mans. Mais je continuerai. Je suis un indiscipliné nécessaire. Je n'ai jamais accepté les compromis d'appareil et les infusions tièdes du parti."

La bataille est dure pour les législatives et surtout chez Montebourg où la candidate socialiste a réalisé une contre-performance. Je souhaite qu'il retrouve sa place dans l'hémicycle, c'est un redoutable opposant. Il prend ses distances avec l'appareil parisien avec raison pour renouer les liens qu'il a tissé sur son terroir. Bonne chance Arnaud.

lundi 21 mai 2007

Hollande

dimanche 20 mai 2007

Rachida Dati, l'ambitieuse


Rachida Dati ne prend pas la tête d’un ministère gadget. La Chancellerie est plutôt l’endroit où l’on place les gens de ­confiance. Plusieurs affaires sensibles comme l’affaire Clearstream sont en cours d’instruction. Si elle a ravi la place à Patrick Devedjian, c’est qu’elle est aussi une redoutable femme de réseaux. Son passage chef Elf et Matra dans les années 80 lui a donné accès aux coulisses de l’appareil d’Etat. Elle est aussi proche du groupe Véolia, de son président Henri Proglio et d’Alexandre Djouhri, un milliardaire franco-algérien installé à Genève. (lire l'article de la Tribune de Genève)
(mise à jour : le lien ne fonctionne plus, mais Sur Libé on en apprend sur Djouhri et Proglio)

Les affaires vont pouvoir commencer. Il semble, d’après le très fouineur Bakchich, que Rachida ait introduit Proglio dans le premier cercle de la Sarkozie (alors que Proglio était un fidèle Chiraquien, prodigue en aumônes diverses) puisqu’on le retrouve le soir de la victoire au Fouquet’s parmi les fidèles de la première heure.

Il est à noter que Mme le Garde des Sceaux a un contentieux avec ce journal libre et méditerranéen, qui risque d’être blacklisté et dont il faut soutenir la liberté de ton.

Pour mémoire, Bakchich racontait les liens possibles entre le Palais Royal de Rabat et Madame Dati. En effet l’incontournable Proglio a récupéré les marchés de l’eau de Tanger et de Rabat. Ce genre de choses ne se fait pas sans l’accord du Palais, et l’anecdote n’a rien d’un scoop tellement elle est vraisemblable. L’événement viendrait plutot de l’interessée dont la réaction disproportionnée suscite effectivement des interrogations.
Saisie d’une grosse colère, Rachida répond à Backchich avec une élégance toute ministerielle :

Droit de réponse

Bonjour,

j’ai déjà émis des observations par la voie d’un avocat auprès d’un journaliste qui composait votre comité de soutien. Je suis écoeurée par vos méthodes diffamatoires ! je suis offusquée car atteinte dans mon honneur. Je démens tous la articles réguliers que vous vous publiez sur ma personne. je vous demande instamment de cesser cela sinon je me verrais dans l’obligation d’user de voies légales pour faire cesser vos ragots !
je ne suis jamais allée ni au palais royal, je ne connais pas les autorité marocaines que vous citez, ni de près ni de loin. Vos propos injurieux mensongers sont INTOLERABLES !!! Il est aisé de se cacher derrière des pseudonymes pour insulter des honnêtes gens !
Nicolas Beau et l’avocat William Bourdon avaient fait retirer un article injurieux et diffamatoire me concernant et depuis cela, ils ne vous soutiennent plus, considérant que votre comportement était malhonnête et honteux pour la presse !
Pour le respect des internautes, je déments formellement TOUS LES ARTICLES FIGURANT DANS BAKCHICH......
Et je souhaite désormais ne plus avoir à devoir vous répondre par ce biais, à défaut mon avocat s’en chargera, car peut-être que les gens honnêtes et qui ne s’adonnent pas à la rumeur auprès de personnes aussi peu courageuses que vous, vous gênent-ils ?

Rachida DATI


Ses réseaux d’influence sont tout à fait intéressants pour les industriels Sarkozistes. On relira avec plaisir cet article du Journal, hebdomadaire marocain, sur le sujet.

Madame Dati est tout à fait à l’aise dans la bullocratie décrite par JFK, et son appartenance aux Clubs selects comme « Le Siècle », où le népotisme rime avec la cooptation, en est la meilleure preuve. Comme son maître Nicolas, elle affectionne les liens étroits unissant l’industrie et la finance au pouvoir.
Tout cela n’augure rien de bon pour l’indépendance de la justice.

Ce dossier a été complété par ces mises à jour :
Les secrets de Rachida Dati
Mon amie Rachida Dati
Rachida Dati le retour
Rachida Dati au coeur du système
Sur la loi de rétention de sureté
Rachida Dati l'étoile de la gabegie
Le mariage de Rachida Dati en 1992
Henri Proglio
Les rumeurs sur la grossesse de Rachida

Sinon en annexe, on peut lire un article sur Djouhri, l'ami de Proglio ça ne mange pas de pain :
La position du commissionnaire

Martin Hirsch, Haut Commissaire



Martin Hirsch est un Kouchner boy.
(voir son portrait dans Libé)

Comme il a eu la pudeur de ne pas devenir secrétaire d'Etat, Sarkozy lui a concocté un statut particulier de haut-commissaire aux Solidarités.

Neurobiologiste et brillant énarque, avec des principes et une indépendance louable, son image lisse n’empêche pas de se poser des questions sur son parcours atypique de qualité.

Après un passage auprès de Kouchner, il est promu à la tête de l’Afssa nouvellement créé. Le moins qu’on puisse dire c’est que cet organisme est au cœur des lobbies pharmaco-alimentaires.

Ce point est dénoncé par Thierry Souccar et Isabelle Robard en 2004 dans un livre : Santé mensonge et propagande.
On y lit par exemple :
« Comment peut-on accepter que les responsables d’une agence de sécurité alimentaire ou d’un programme national de santé publique puissent avoir des liens économiques, quels qu’ils soient, avec les industriels pharmaceutiques ou du secteur agroalimentaire ? Quel crédit faut-il dès lors accorder à leurs avis et à leurs recommandations ? » (d’après Nutranews)

Le système a-t-il été conçu de la sorte, ou est-ce une dérive ? Ce livre est-il la revanche de 2 aigris colporteurs de ragots, ou soulève-t-il une réèlle question ? A vous de juger, moi je n'en sais rien.

Autre aspect du personnage. La reprise en main de la communauté d’Emmaüs. En cherchant bien on trouve des critiques… A noter, juste pour info. Faut-il en parler ?
La critique est facile et là où d’autre pantouflent ou s’immiscent dans les rouages de la finance, voilà un énarque résolument tourné vers le social. Certains on hurlé à la traitrise en voyant M. Hirsch intégrer le gouvernement Fillon. Plutôt que de se complaire dans l'attitude facile de l'opposant, il a le courage de se ranger dans le camp de l'action, pour agir contre la précarité. Je lui tire mon chapeau. C'est courageux de sa part, et je salue sa réserve de ne pas avoir accepté de Secretariat d'Etat. Il a déjà montré son indépendance en critiquant les mesures de franchises médicales, obligeant Roselyne Bachelot à mieux s'expliquer. Son influence pourrait être salutaire dans ce gouvernement bien à droite.

Voilà une référence pour développer un programme social (le RSA) qu'il a déjà mis en place sous Dominique de Villepin à titre expérimental, et qui est repris à bon compte par Fillon. Rien de nouveau donc en Sarkofrance, et l’arrivée de Martin n’en est pas vraiment une.
Le principe de base du Revenu de Solidarité Active (RSA) : éviter au bénéficiaire du RMI qui retrouve un travail d’être pénalisé par les effets de seuil (qui vont diminuer les aides qu’il perçoit) et ainsi se retrouver, au bout du compte, avec un revenu inférieur à celui qu’il avait avant de travailler.
Un article pour détailler la mesure.
Son but est de donner une place centrale au travail en le rémunérant davantage (voir l'express), ce qui est exactement ce qu’a déclaré le candidat Sarkozy au pavillon des poulets à Rungis (à voir sur la télé libre).

Il faudrait être de bien mauvaise foi pour critiquer le principe. Toute la question est de savoir si Hirsch sera Borloocompatible et si les moyens avancés pour liquider le RMI seront à la mesure du défi engagé contre la précarité. Cette remise à plat d'un assistanat kafkaïen et pervers ne peut qu'être salutaire s'il est envisagé sérieusement. L'abbé Pierre serait-il réincarné en énarque ? Nous le verrons dans quelques mois. Bonne chance M. Hirsch.

Pour plus d'info, vous pouvez consulter le blog de Martin Hirsch qui explique sa position.

samedi 19 mai 2007

Cinq ans !


Cinq ans... une éternité. Comme dans mes plus sombres pressentiments je vois le PS chanceler alors que le gouvernement de droite n'est même pas opérationnel. Ségolène à Djerba la douce prépare peut-être un nouveau courant, l'éclatement menace. Qu'en sera-t-il dans 5 ans ? Le Béarnais joue son va tout pour juin, au risque d'affaiblir encore plus les socialistes. Le Président peut dormir tranquille.

Ambiance musicale : Yesterday des Beatles

vendredi 18 mai 2007

NON !

Kouchner, un homme d'honneurs




On tient d'autant plus aux honneurs qu'on en est moins digne.

E. Herriot

Fond sonore : cantaloupe island de H. Hancock, en hommage à Farid Taha un autre médecin qui fait de la politique et qui est un homme d'honneur, lui. Bonne chance au Modem.

Le Baptême


Voilà une des raisons pour laquelle le blog est resté figé pendant une semaine. Je suis allé à Nîmes retrouver ma famille, à l'occasion d'un quadruple baptême. Super journée, joli voyage... Trop de retrouvailles en si peu de temps. J'en ai encore le tournis. Les enfants d'hier sont des parents aujourd'hui... Mes neveux et nièces sont tous supers dans leur genre. Leurs enfants sont presque aussi beaux que les miens. Vraiment merci à vous tous, ceux du sud et du nord, de l'est et de l'ouest, c'était un joli coup de se retrouver comme ça, dans la bonne humeur avec les anciens et les derniers arrivés...

jeudi 17 mai 2007

Les fleurs de la Passion


L'étrangère

Il existe près des écluses
Un bas quartier de bohémiens
Dont la belle jeunesse s’use
A démêler le tien du mien
En bande on s’y rend en voiture
Ordinairement au mois d’août
Ils disent la bonne aventure
pour des piments et du vin doux.

On passe la nuit claire à boire
On danse en frappant dans ses mains
On n’a pas le temps de le croire
Il fait grand jour et c’est demain
On revient d’une seule traite
Gais sans un sous vaguement gris
Avec des fleurs plein les charrettes
Son destin dans la paume écrit.

J'ai pris la main d'une éphémère
Qui m'a suivi dans ma maison
Elle avait des yeux d'outre-mer
Elle en montrait la déraison.
Elle avait la marche légère
Et de longues jambes de faon,
J'aimais déjà les étrangères
Quand j'étais un petit enfant !

Celle-ci parla vite vite
De l’odeur des magnolias
Sa robe tomba tout de suite
Quand ma hâte la délia
En ces temps là j’étais crédule
Un mot m’était promission

Et je prenais les campanules
Pour des fleurs de la passion.

A chaque fois tout recommence
Toute musique me saisit
Et la plus banale des romances
M’est éternelle poésie

Nous avions joué de notre âme
Un long jour une courte nuit
Puis au matin bonsoir madame
L’amour s’achève avec la pluie.

Louis Aragon

jeudi 10 mai 2007

Everland



Je suis nul, je connaissais pas encore

Everland, le blog de Martin Widberg.

C'est génial.

Du coup j'ai envie de fermer mon blog qui me semble ridicule. Son blog a lui est délicieux. C'est un vrai blog de BD, avec un style parfait et tout à fait personnel. Et ce monsieur n'a même pas 30 ans. En plus il fait ça en dilettante, puisque son vrai métier c'est institeur (la rubrique école du blog est vraiment super). Bon je dis ça mais je pense que je suis le dernier à le découvrir, et vous connaissez tous Everland depuis longtemps.

mardi 8 mai 2007

La nouvelle France


Manif de droite
envoyé par a360

Le 25 octobre 2003, des "artistes de rue de droite" se mobilisaient pour "soutenir" le gouvernement. Arnaud Contreras a réalisé un documentaire-court sur cet évènement culturel inouï, absurde, à prendre avec humour. Une initiative d'agit prop digne de Marcel Duchamps. Un exemple à suivre.

A voir avec plus de détail (fiche technique etc.) ICI

Merci Dedalus

Mise en garde de M. de Tocqueville




« Il y a un passage très périlleux dans la vie des peuples démocratiques.

« Lorsque le goût des jouissances matérielles se développe chez un de ces peuples plus rapidement que les lumières et que les habitudes de la liberté, il vient un moment où les hommes sont emportés et comme hors d’eux-mêmes, à la vue de ces biens nouveaux qu’ils sont prêts à saisir. Préoccupés du seul soin de faire fortune, ils n’aperçoivent plus le lien étroit qui unit la fortune particulière de chacun d’eux à la prospérité de tous. Il n’est pas besoin d’arracher à de tels citoyens les droits qu’ils possèdent ; ils les laissent volontiers échapper eux-mêmes(…)

« Si, à ce moment critique, un ambitieux habile vient à s’emparer du pouvoir, il trouve que la voie à toutes les usurpations est ouverte. Qu’il veille quelque temps à ce que tous les intérêts matériels prospèrent, on le tiendra aisément quitte du reste. Qu’il garantisse surtout le bon ordre. Les hommes qui ont la passion des jouissances matérielles découvrent d’ordinaire comment les agitations de la liberté troublent le bien-être, avant que d’apercevoir comment la liberté sert à se le procurer ; et, au moindre bruit des passions politiques qui pénètrent au milieu des petites jouissances de leur vie privée, ils s’éveillent et s’inquiètent ; pendant longtemps la peur de l’anarchie les tient sans cesse en suspens et toujours prêts à se jeter hors de la liberté au premier désordre.

« Je conviendrai sans peine que la paix publique est un grand bien ; mais je ne veux pas oublier cependant que c’est à travers le bon ordre que tous les peuples sont arrivés à la tyrannie. Il ne s’ensuit pas assurément que les peuples doivent mépriser la paix publique ; mais il ne faut pas qu’elle leur suffise. Une nation qui ne demande à son gouvernement que le maintien de l’ordre est déjà esclave au fond du cœur ; elle est esclave de son bien-être, et l’homme qui doit l’enchaîner peut paraître. (…)

« Il n’est pas rare de voir alors sur la vaste scène du monde, ainsi que sur nos théâtres, une multitude représentée par quelques hommes. Ceux-ci parlent seuls au nom d’une foule absente ou inattentive ; seuls ils agissent au milieu de l’immobilité universelle ; ils disposent, suivant leur caprice, de toutes choses, ils changent les lois et tyrannisent à leur gré les mœurs ; et l’on s’étonne en voyant le petit nombre de faibles et d’indignes mains dans lesquelles peut tomber un grand peuple…

« Le naturel du pouvoir absolu, dans les siècles démocratiques, n’est ni cruel ni sauvage, mais il est minutieux et tracassier. »

Alexis de Tocqueville

Extrait de De la Démocratie en Amérique, Livre II, 1840

d'irréductibles Bretons


(7.mai.07) Manif Anti-Sarko Rennes (2)
envoyé par summertraxx

Ils vont lui gacher ses vacances !


Défilé Caen
envoyé par Maverick14000

CAEN, 7 mai 2007 (AFP) - 22h11
Environ 1.500 manifestants anti-Sarkozy dans l'ouest lundi soir.
Environ 1.500 militants anti-Sarkozy ont manifesté sans violences lundi soir dans plusieurs villes de l'ouest, à Caen, Nantes et Tours, ont constaté des journalistes de l'AFP. Environ 800 manifestants anti-Sarkozy, étudiants pour la plupart, ont manifesté lundi pendant trois heures dans les rues de Caen, sous la bannière "Ils précarisent, on s'organise". Après avoir parcouru le centre ville de Caen pendant deux heures, une moitié des 800 manifestants se sont massés devant la préfecture protégée par un cordon de CRS. Aucun incident notable n'a été enregistré. La dissolution de la manifestation a été prononcée vers 21 heures, a observé un journaliste de l'AFP sur place. A Nantes, 400 militants d'extrême-gauche, selon la police, ont manifesté dans la soirée de lundi dans le centre ville, contenus par une centaine de policiers et de gendarmes, a constaté un journaliste de l'AFP. Jean-Marc Ayrault, député-maire PS de Nantes, avait lancé un appel au calme lundi matin, condamnant "avec la plus grande fermeté les violences et les dégradations provoquées par une minorité d'extrémistes" dimanche soir. A Tours, une manifestation a rassemblé lundi en fin d'après-midi environ 300 personnes, à l'appel de la LCR et de l'union syndicale Solidaires. Les manifestants ont défilé pendant plus de deux heures dans le centre ville. Ils ont scandé des slogans comme "un jour ça va péter", "partage des richesses", "à ceux qui veulent karchériser la France nous répondons résistance", a constaté un journaliste de l'AFP. Des manifestations anti-Sarkozy avaient dégénéré dimanche soir dans plusieurs villes de l'ouest, en particulier à Nantes où les heurts ont opposé les forces de l'ordre à plusieurs centaines de personnes.
Bilan de la soirée de Dimanche :
732 voitures brulées, 592 interpellations, 78 policiers blessés.
Sept cent trente voitures ont été brûlées en France métropolitaine au cours de la nuit du second tour de l'élection présidentielle, et 592 personnes ont été interpellées, selon un bilan définitif obtenu lundi 7 mai auprès de la direction générale de la police nationale (DGPN).Selon la même source, ce bilan précise que sur 730 voitures brûlées, 35 l'ont été à Paris, et que parmi les 592 interpellations, 79 sont également intervenues dans la capitale.Par ailleurs, 78 policiers et gendarmes ont été blessés au cours des incidents qui ont émaillé le second tour de la présidentielle.

lundi 7 mai 2007

Fête des lunières à Lyon


Manifestation spontanée à Lyon
envoyé par granvork

Toulouse en joie


Manif anti sarko (6 mai 2007 minuit) 4
envoyé par bifate

Feux d'artifice à Paris


lacrymo en pleine face
envoyé par mallox

C'est la fête à Nantes


Incidents nantes anti sarkozy1
envoyé par saez44

Rejouissances à la Bastille


6 Mai 2007..Bastille.
envoyé par IlRosso

dimanche 6 mai 2007

Resistance


LA RESISTANCE LIVE ON! par Xyrazoa alias Kenji

Le Président de la République


Cécilia à l'Elysée... mon dieu !

jeudi 3 mai 2007

Freedom of speech


Norman Rockwell - 1943

Le débat

Je fais un beau métier. J'ai des clients pittoresques. Mon préféré du moment, celui qui occupe mes journées, c'est un cas à part. Il me donne des rendez-vous dans une brasserie, à l'heure de l'apéro. Je lui apporte mes petits dossiers et lui m'accueille comme un ami, la bise, le verre... C'est sympa. C'est encore mieux, parce qu'il est sensé rapporter beaucoup d'argent. En tout cas, malgré son allure bonhomme, il pèse lourd. Bref, tout ça pour dire que je pestais en mon for intérieur, en arrivant à cette brasserie, alors que le débat allait commencer.

Vous avez compris, j'ai raté le début. Pourtant c'est le plus beau le début. Je me souviens du Mitterrand-Chirac de 88. "Vous avez raison M. le 1er ministre". Voilà, rectifié en 3 minutes.
Là visiblement c'etait pas pareil. Le contexte n'est pas le même.
Ils étaient pas mal dans leur genre, les deux. Ségolène a montré son tempérament, sa combativité. Nicolas s'est enfin maîtrisé. On attendait tous qu'il craque mais non. peut être que sasha shulgin lui a confectionné une drogue spéciale... il était zen.

Personnellement, j'aurai voulu plus de coups bas de la part de Ségolène, c'est elle le challenger après tout. J'aurai bien voulu qu'elle marque un avantage décisif. Je trouve que c'est une belle Marianne. C'est dommage cette campagne de discrédits à son encontre. Encore une technique bien orchestrée. Je suis retombé sur un article du mois de janvier qui analyse tout ça... c'est ICI. Où l'on comprend que l'art de la caricature n'a pas d'opinion politique. Pimprenelle contre Sarkofacho.
Finalement, c'était une remise à niveau ce débat. Plus de facho, plus de Bécassine. Deux professionnels en concurrence.

J'ai compris ça hier, quand j'ai découvert qu'une relation que j'estime beaucoup votait Sarkozy. Au fond, tout n'est que propagande. Comme on se voyait pour autre chose que pour parler politique, on a juste discuté rapidement, juste assez pour voir que nos divergences prenaient facilement l'aspect d'une grossière farce avec son lot de clichés.

Alors sortons des clichés. Quoi qu'il arrive dimanche, se seront les mêmes qui iront trimer, on aura toujours les mêmes emmerdements, et si on doit s'en sortir, c'est ensemble.
Dimanche il y aura à choisir entre deux projets dont l'application est fortement aléatoire, dépendante qu'elle est de la conjoncture économique incontrôlable. Maintenant tout le monde doit avoir fait un choix. Les projets sont différents, portés par des personnalités on ne peut plus opposées.

En dehors des clichés, des personnes, c'est deux visions de la france qui s'affrontent dimanche. La France de gauche contre la France de droite. Et c'est très bien comme ça.

Vox populi, vox dei ? La Fontaine écrivait ces charmants vers :
Le peuple est juge récusable ;
En quel sens est donc véritable
Ce que j'ai lu dans certain lieu,
Que sa voix est la voix de Dieu ?

Le choix de dimanche sera une défaite pour une moitié de France, puisse l'autre moitié, qu'elle que soit sa couleur, lui tendre une main fraternelle.

mercredi 2 mai 2007

Les juges contre Sarkozy

Dans un communiqué, le Syndicat de la magistrature "appelle chaque citoyen" à voter contre le candidat de l'UMP qu'il accuse "d'affaiblir les contre-pouvoirs au détriment d'un Etat impartial".
Le Syndicat de la magistrature (SM, gauche) "s'inquiète du programme présidentiel du candidat de la majorité sortante", Nicolas Sarkozy, et "appelle chaque citoyen" à voter contre ce programme lors du second tour le 6 mai, explique-t-il lundi 30 avril dans un communiqué.
Le SM "s'inquiète du programme présidentiel du candidat de la majorité sortante qui propose l'aggravation des politiques menées ces dernières années", précise le syndicat. Il dénonce notamment une séparation des pouvoirs "violée à plusieurs reprises" par le candidat UMP lorsqu'il était ministre de l'Intérieur.

Abdelaziz Cherkaoui


Abdelaziz Charkaoui est un peintre Marocain d'exception. L'oeuvre présentée s'appelle "La question délicate" et date de 2005. Si vous êtes à Casablanca, n'hésitez pas à admirer son exposition à la galerie Venise Cadre, Bd Moulay Rachid (de 26 avril au 14 mai 2007).

Michèle Le Bas


En visitant le blog de Gabor, j'ai découvert cette artiste et j'ai flashé.
C'est Michèle Le Bas et elle expose jusqu’au 20 mai 2007, Le Triton, 11 rue du Coq Français, 93 Les Lilas. Le tableau s'appelle l'île tortue.

Mai 68


mardi 1 mai 2007

Le programme de Ségolène Royal


Cliquez sur l'image pour acceder au programme en animation Flash.

Bové vote Royal




Un soutien appuyé.

Grande-Bretagne: les riches de plus en plus riches

Une information révélatrice de l'évolution de notre société :
Les 1.000 personnes les plus riches de Grande-Bretagne ont vu leur fortune progresser de 260% depuis 10 ans

Voter Ségolène Royal est un des moyens que nous ayons pour inverser une tendance à la féodalisation de notre monde. Il est normal qu'il y ai des riches. Il n'est pas normal qu'ils deviennent plus riches que riches.

Plus que 5 jours

Les acteurs société civile appellent, depuis le début de cette campagne, à soutenir Ségolène Royal. Le nombre d'appels en sa faveur, qu'ils émanent aussi bien d'artistes que d'économistes, d'universitaires que d'entrepreneurs, de professionnels de la santé que d'associations de quartiers, témoigne du lien de confiance qui s'est tissé entre Ségolène Royal et les citoyens.
Nous vous invitons à diffuser ces appels à vos proches, selon les sujets qui sont susceptibles de les intéresser, et sur les forums que nous vous indiquons plus bas.

Thomas Piketty et les plus grands économistes votent Ségolène Royal
Parce qu'ils estiment que Ségolène Royal est la candidate la mieux placée pour "remettre sereinement la France sur le chemin d'une nouvelle croissance, durable et partagée", un collectif d'économistes lance un appel à voter Ségolène Royal.

La jeunesse et les quartiers appellent à voter Ségolène Royal
18 mois après les incidents d'automne 2005 qui ont embrasé les banlieues à travers toute la France, la jeunesse des quartiers cherche à faire entendre sa voix dans la campagne présidentielle.

Les professionnels de la santé se prononcent pour Ségolène Royal
De nombreux professionnels et acteurs de la santé, venant de tous horizons, ont souhaité se rejoindre pour soutenir la démarche de Ségolène Royal qui est la seule responsable politique nationale à avoir clairement posé ces constats et formulé des propositions cohérentes, ambitieuses mais aussi fidèles aux valeurs de solidarité.

La Ligue des Droits de l'Homme appelle à voter et à "faire voter" pour Ségolène Royal.
« Nous voulons une autre France : fière de sa diversité, soucieuse que chacun puisse réaliser ses aspirations, porteuse des libertés et rénovant sa démocratie. La France n'est jamais aussi grande que lorsqu'elle met ses actes en accord avec son ambition séculaire de voir tous les droits valoir pour tous. Pendant qu'il en est temps, la LDH appelle les électeurs à choisir la solidarité et non la peur, le respect et non les menaces, l'égalité et non les discriminations. »
http://www.ldh-france.org/actu_derniereheure.cfm?idactu=1445

Les plus grands chercheurs avec Ségolène Royal
Un collectif d'universitaires, d'enseignants et d'enseignants-chercheurs (dont Jean-Pierre Azéma) lance un appel à voter Ségolène Royal, seule candidate à proposer des mesures concrètes et adaptées pour restaurer le supérieur.
L'appel "Culture et politique"
Un collectif international d'artistes et intellectuels lance un appel à voter Ségolène Royal pour protéger la liberté de création et les échanges de biens littéraires, artistiques et audiovisuels.

L'appel "Une occasion historique"
Un appel du monde des entreprises, de l'économie et des professionnels à s'engager aux côtés de Ségolène Royal.
"Nous, salariés du secteur privé et du secteur public, entrepreneurs, professionnels de santé, enseignants, chercheurs, appelons tous les citoyens français à saisir l'occasion unique qui nous est donnée de choisir une voie nouvelle associant les aspirations et les talents de tous ceux qui souhaitent que la France change sans pourtant renoncer à ses traditions et à son génie propre".