samedi 19 février 2011

Kadhafi, un POL pote…


Kadhafi : intention de contrat
envoyé par Ptite_Mule. - L'info video en direct.

«Compromission de POL [Patrick Ollier, ndlr] Irak, Libye, Syrie»

Cette petite phrase extraite des carnet du général Rondot (mais oui, cette vieille affaire Clearstream,toujours elle), résume-t-elle l'action du compagnon de MAM, POL ?

A la tête du groupe des amitiés franco-libyennes de l’Assemblée, qu’il a fondé en 2003, Ollier multiplie les voyages en Libye, les rencontres avec Muammar Kadhafi, et soutient les efforts de la ministre de la Défense, sa compagne, en faveur des marchés d’armement, possibles depuis la fin de l’embargo en 2004.

On voit justement MAM signer des contrats en 2007 lors de la visite de Kadhafi à l'Elysée, dans la petite vidéo ci-dessus. Pendant ce temps, POL assure au JDD que le colonel Kadhafi, «un homme surprenant», a «totalement renoncé» à l’action violente et au terrorisme. «Il n’y a plus rien à lui reprocher aujourd’hui», martèle-t-il. Tout au plus «quelques reliquats de pratiques anciennes comme la torture dans les prisons»… (Karl Laske, Libération)




L’ami tunisien d’Ollier, Aziz Miled, serait peut-être d’accord là dessus. Il s’est associé en 2008 à la chaîne hôtelière libyenne Laico. Nicolas Beau, sur son blog, affirme qu'il apparait clairement que Patrick Ollier était aussi en affaires avec Slim Chiboub, le premier gendre de Ben Ali et l'homme des Libyens à Tunis.

On notera avec amusement que Chiboub est propriétaire en France d'une écurie de chevaux de course basés à Chantilly, qui a été récupérée par France Galop au moment des troubles tunisiens (qu'en pense Eric Woerth ?).
On tourne en rond !

Et voilà que des gauchistes, qui plus est arabes, viennent contrarier les si cordiales relations, si désintéressées, de monsieur Ollier avec monsieur Kadhafi. Aveuglé par une idéologie subversive issue d'Internet (toujours Internet !), voilà que le petit peuple de Libye a des revendications d'insoumission insensées… et c'est des milliards de pétrodollar libyen qui risquent de passer sous le nez du commerce extérieur français.

Il y a des leçons de savoir-faire du maintien de l'ordre qui se perdent, pourrait dire MAM !

Mais Muammar a un certain savoir-faire en la matière, et l'organisation Human Rights Watch (HRW), se basant sur des sources médicales et des témoins, a fait état d'un bilan global de 84 morts, dont 55 à Benghazi mais aussi à Al-Baïda, à Ajdabiya et à Derna.

3 commentaires:

Accent Grave a dit…

Suite aux expériences tunisienne et égyptienne, il ne sera pas facile de déloger les autres dictateurs de la région.

Accent Grave

Gwendal a dit…

J'aime bien au début de la vidéo le lapsus de Pujadas :
"Hier Nicolas évoquait des... Nicolas Sarkozy évoquait des contrats etc..."
Enfin, quand je dis que j'aime bien, c'est relatif hein ?

GdeC a dit…

@Rimbus : merci de prendre la relève, j'avais l'impression de prêcher dans le désert... de Libye. J'ai bien fait de changer de titre au dernier moment, cela aurait fait double emploi avec le tien...(cf; http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/02/17/patrick-ollier-lombre-de-mam/ , puis...http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/02/19/letrange-politique-internationale-de-la-france/ ). On n'en aprle aps assez, de cet Oliier... bien plus dangereux et malhonnête que Mam, à mon humble avis.