jeudi 31 mars 2011

Discours d'Arnaud Montebourg, élu président du CG71


Discours d'investiture du Président Arnaud... par Conseilgeneral71


Ajourd'hui 31 mars 2011, l’assemblée départementale de Saône-et-Loire, lors de sa session d'installation, a élu son président. Les 57 conseillers généraux ont voté à bulletins secrets. Arnaud Montebourg (conseiller général du canton de Montret) a été désigné par 39 voix sur 57 (18 bulletins blancs).

"Innovation et audace"

Le temps de s’installer et d’adresser un message chaleureux aux quatre femmes qui, ce jeudi, siégeaient pour la première fois dans l’assemblée départementale, et c’est un discours très offensif qu’Arnaud Montebourg a prononcé.
Il n’a pas manqué de souligner que les candidats de la majorité départementale avait rassemblé 15.000 voix de plus que les candidats de l’opposition. «Ce sont 15.000 voix qui sont comme un message, un encouragement à notre courage et à notre discours de vérité. Ce sont 15.000 voix pour valider le plan de sauvetage que nous avons initié. Les électeurs ont reconnu que l’on affrontait les difficultés en les regardant dans les yeux. Oui notre majorité renforcée est une victoire qui a salué le courage dont nous avons fait preuve face à la crise, face aux difficultés que nous avons affrontées».
Puis Arnaud Montebourg a détaillé les attaques subies. «Contre les services publics, contre la Poste, contre les services et les gardes de nuit, contre la gratuité de la RCEA, contre les aides au maintien à domicile de nos personnes âgées».

Des services publics forts

Arnaud Montebourg dégage quelques défis majeurs : Lutter contre l’affaiblissement démographique, en attirant de nouvelles populations. «Sachons mesurer et apprécier que 10 millions de personnes, vivant en zone urbaine aspirent à venir vivre dans nos départements ruraux».
Pour cela, il estime qu’il convient de pouvoir compter sur des services publics forts, notamment en matière de transport ou d’accès internet. Mais il pense également important d’aborder la question du réinvestissement industriel.
Face aux difficultés du monde agricole, avec 10% des exploitants qui sont au RSA, le Président du Conseil Général de Saône-et-Loire entend aussi miser sur les filières courtes.
De même, dans un autre registre, au nom de la transparence, Arnaud Montebourg prône la mise à disposition de chaque citoyen de toutes les informations relatives à la collectivité, y compris les chiffres, «car la libération des données publiques permettra d’avancer sur le chemin de la confiance».
(Creusot-Infos)





Aucun commentaire: