samedi 19 mars 2011

la facilité, l’ignorance, l’intolérance et la bêtise



La facilité, l’ignorance, l’intolérance et la bêtise, voilà sur quoi mise le gouvernement pour sauver la dernière séquence du sarkozysme.
C'est Serge Portelli qui le dénonce sur son blog, Chronique de l'humanité ordinaire.

Il assiste comme nous tous à la "fusion de la droite extême". "Même s’il subsiste quelques divergences, l’essentiel est partagé. Leur ennemi commun est le même : l’Etranger. Toutes les peurs, toutes les angoisses - et elles ne sont pas moins nombreuses en 2011 qu'à n’importe quel autre siècle - se coagulent et se focalisent sur la cible la plus facile : l’autre, par sa nationalité, par la couleur de sa peau ou par sa religion".

Le cynisme, la perversité, la propagande et le calcul, sont les instruments de cette stratégie de la dernière chance. Le seul scénario possible pour assurer la réélection de Nicolas Sarkozy, dans un an, c'est de favoriser le Front National, "tenter, dans une ultime manœuvre, de détourner la colère sociale pour la renverser en colère brune, et limiter ainsi la perte d’électeurs déçus de Nicolas Sarkozy ou les orienter vers le vote FN plutôt que vers les candidats de gauche", nous dit Sébastien Crépel, sur l'Humanité. Provoquer un nouveau 21 avril est le seul choix qui s'offre au président.


Chantal Brunel, Brice Hortefeux, Claude Guéant, Josaine Plataret… Une ancienne porte parole de l'Ump, un ancien ministre de l'Intérieur, un ancien secrétaire général de l'Elysée, une ancienne suppléante sur une liste Ump aux cantonales, tous parlent le même langage qui est repris, banalisé, matraqué, suggéré… du Palais de l'Elysée aux petits cantons de l'Ardèche.

Le pouvoir agit en toute conscience, du repli suicidaire sur une illusoire identité nationale, au débat sur l'Islam en France,"il tente de nous enrôler dans un combat de faibles contre de plus faibles encore", analyse Portelli. "Ce pouvoir ne nous ridiculise pas, il nous abaisse, il nous rapetisse. Il ne s’agissait pas d’être grands, mais d’être dignes. Nous ne le serons bientôt plus si nous laissons se développer ce cancer de toute démocratie : la peur et la haine de l’autre".

6 commentaires:

Elcerofranceès a dit…

La Gestapo a encore frappé.

Anonyme a dit…

Mais ma parole on ne peut plus rien dire dans ce pays, plus faire de constat, plus parler de la réalité, on passe une couche de paraphine bizounours et tout va bien en fait retomber la cocote minute.

Et cette association elle sort d’où? Un comble que soit financée par nos impôts une association dont le but est d’aider des gens dans l’illégalité. C’est un non sens total, comme si demain il existait une association de pédophiles qui porterait plainte contre les enfants majeurs.

On marche vraiment sur la tête, chaque jour qui passe est pire que le précédent

Marius a dit…

eteckstCette association de défense des sans papiers, en réalité de l’immigration illégale, a le toupet de vouloir foutre Guéant devant la justice (je n’ai une once d’interet pour ce monsieur) alors que ses agissements sont hors la loi,
Les votations pour MLP vont exploser, ce pays est tombé sur la tête

Alexis a dit…

Et ce matin, le Guéant semble avoir encore franchi le mur du çon avec une aisance de grand professionnel !

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/03/22/libye-gueant-se-felicite-que-sarkozy-ait-pris-la-tete-de-la-croisade_1496757_823448.html

Comme disait Théodore Monnot, il me semble : "on arrête bien le progrès…"

Janfi from Mars a dit…

Au snack où je vais bouffer ma kefta quotidienne (tenu par des Algérois), si on est contre Kadhaf, on est aussi de plus en plus contre "les bombes de la croisade occidentale" (sic). Il va finir par nous enflammer toute la Méditerranée pour conserver son (petit) trône notre roitelet de pacotille. Ah, non, pas l'Italie…
Bonjour chez vous.

Anonyme a dit…

Je veux croire en humanité qui nous anime mais chaque jour à tous les niveaux la haine de l'autre progresse.
Quand et comment cela se finira t il?
J'ai honte...........