lundi 14 mars 2011

Une partie du Pôle écologique PS s'engage avec Montebourg


Montebourg - l'écologie par Rimbus

Primaires socialistes : 
prise de position des animateurs du pôle écologique du Parti Socialiste


Le pôle écologique défend, depuis sa création, l’objectif d’un socialisme résolument écologique.

Le moment venu, lorsque tous les candidats aux primaires seront déclarés, il évaluera publiquement leurs propositions sur le fond en fonction d’une grille d’analyse fondée sur ce qu’il considère être ses principaux marqueurs allant dans ce sens. Ceux-ci sont notamment les suivants :

1) La volonté de renouvellement véritable et profond, pour que la gauche redevienne sans hésitation le camp de la transformation écologique et sociale, et qu’elle soit porteuse d’une nouvelle étape majeure d’extension de la démocratie ;

2) La reconnaissance du caractère structurant de la double crise de dérèglementation financière et d’épuisement des ressources non renouvelables qui implique la mise en place de règles et donc le retour du politique ;

3) La définition d’une ligne politique claire répondant aux deux urgences sociales et écologiques par la recherche d'une transformation radicale de notre mode de développement, refusant de faire de l’écologie un simple chapitre du programme;

4) La reconnaissance de l’impasse que constitue le modèle actuel de croissance et de la nécessité d’une conversion écologique de l’économie. Ceci suppose notamment la reconnaissance du principe de précaution comme un des vecteurs d’une nouvelle politique de recherche et d’innovation ;

5) La priorité donnée à la diminution de la consommation d’énergie et au développement des énergies renouvelables, aboutissant à une réduction progressive de la part des autres sources d’énergie;

6) La définition d’une fiscalité écologique cohérente, sur la base notamment d’une TVA éco modulable et d’une contribution climat-énergie applicable aux ménages et aux entreprises et montant en puissance dans le temps.

S’agissant des candidats qui se sont d’ores et déjà déclarés, le pôle écologique prend acte et se félicite des convergences entre les six points énumérés ci-dessus et les analyses et les propositions défendues dans son livre par Arnaud Montebourg.

Si certains d’entre nous souhaitent attendre que tous les candidats soient connus avant de prendre formellement position, d’autres ont d’ores et déjà décidé, en particulier sur la base de ce constat de convergences, de s’engager dans la campagne d'Arnaud Montebourg :

Christophe Caresche, député de Paris, Pascal Deguilhem, député de Dordogne, Geneviève Gaillard, députée des deux-Sèvres, Géraud Guibert, élu municipal au Mans, porte-parole du pôle écologique, Jean Launay, député du Lot, Philippe Plisson, député de Gironde, Philippe Tourtelier, député d’Ile-et-Vilaine.

Aucun commentaire: