mercredi 27 avril 2011

Alexandre Djouhri, la communication en creux

 Dominique de Villepin et Alexandre Djouhri

Je sens que je vais encore avoir des ennuis.

Me voilà une référence de Wikipédia. Mais il y a des références qui sont délicates.
Celle concernant la fiche Wikipédia d'Alexandre Djouhri me met sur le devant de la scène, et pour le coup, je n'aime pas trop (quand on tape Djouhri dans Google cette fiche est en tête de liste). Je suis un peu comme monsieur Alexandre, la lumière n'est pas forcément ce que je préfère.

Alexandre Djouhri communique en creux. Il a pour habitude d'envoyer son avocat pour intimider les journalistes qui s'intéressent à lui. Pour ma part, c'est une simple mention, sur un petit billet publié sur mon blog de Médiapart qui a déclenché ses foudres.
Sur le coup, j'avais trouvé cela flatteur : avoir un mail de Médiapart, puis un échange avec Edwy Plenel himself, parce que monsieur Djouhri a exigé qu'on censure mon billet (et qu'il faut bien le "dépublier"), c'est pas mal. Ici même, j'ai dû le "caviarder".

Gilles Klein avait même parlé de l'affaire sur @si !

Et puis, ce genre de mésaventures, ça apprend a écrire… On peut dire pas mal de choses, mais il faut y mettre les formes, un petit conditionnel par ici, un peut-être par là… il faut être prudent.

"Dans le grand public, comme dans la plupart des rédactions, personne ne sait qui est Alexandre Djouhri" écrit Raphaelle Bacqué dans le Monde. Et pour cause.

Quand deux journalistes de Paris Match veulent écrire un article sur ce monsieur si discret, leur article est tout simplement annulé par la rédaction. "En guise d'explication, il leur a été dit que Ramzi Khiroun (...), conseiller de Dominique Strauss-Kahn, mais aussi porte-parole d'Arnaud Lagardère, (...) était intervenu pour empêcher la publication de l'article", précise même l'AFP.

Bref, si vous voulez en savoir plus sur Alexandre Djouhri, essayez le Rimbusblog, en attendant la sortie du livre de Pierre Péan, consacré à l'illustre personnage. La fiche Wikipédia n'est pas vraiment à jour.

Mais ma dernière recherche date du mois de février. Elle est cachée dans un de mes petits articles confidentiels, assez peu lu, un peu obscur, mais celui qui prendra le temps de bien le lire y découvrira les dernières nouveautés concernant l'homme d'affaire, sa famille et ses relations.

7 commentaires:

BA a dit…

François Chérèque : "légère baisse du chômage, grosse augmentation de la précarité".

Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque a commenté jeudi les chiffres sur les demandeurs d'emploi au mois de mars en estimant qu'il y avait "une légère baisse du chômage", mais "une grosse augmentation de la précarité".

"Je ne vais pas cracher dans la soupe, quand le chômage baisse, c'est toujours une bonne chose. Ca fait maintenant plusieurs mois qu'il y a une légère baisse des chômeurs à temps complet (catégorie A), on peut s'en féliciter même si nous savons très bien que cette baisse est due surtout à une augmentation des contrats aidés", a déclaré M. Chérèque sur France Inter.

Selon lui, "on a une explosion des contrats aidés, en particulier chez les jeunes".

Mais François Chérèque s'est alarmé d'"une deuxième tendance, une augmentation des personnes au chômage à temps partiel (catégorie B)" qui "sont des personnes qui ont de tout petits temps de travail".

"Nous avons deux tendances: une légère baisse du chômage, une grosse augmentation de la précarité", a-t-il résumé. "60% des embauches sont des contrats de moins d'un mois. Une embauche sur six seulement en CDI (...) En 2010, dans les 19 millions d'embauches, il y a eu 13 millions d'embauches de moins d'un mois", a-t-il détaillé.

Cela signifie, selon lui, "une augmentation des personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté".

Le leader cédétiste en a conclu que "nous ne sommes pas sortis de la crise, à l'inverse de ce que dit le ministre" du Travail Xavier Bertrand. "Il y encore 700.000 chômeurs de plus qu'avant la crise, donc nous sommes loin d'une sortie de crise", a-t-il affirmé.

http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=d491589b0be1851b2be512944bf3ad6e

Alexandre Baron a dit…

Je compte pas sur eux pour mon avenir !

Anonyme a dit…

tiens bon et merci pour les infos, rimbus.

dima

dima a dit…

Livre de Péan ingurgité pas encore digéré : A la page 258, ta fiche Wiki est citée en note de bas de page en parlant des 8% de Véolia (A qui appartiennent-ils en fin de compte ?).

Tu assures Rimbus en tant que Blogueur/Pigiste !!!

Merci.

Anonyme a dit…

certaines personnes du milieu ont été protégés et on racketter d'autre voyous,en échange d'argents cela a commencer sous mittérant et mr alexandre était de la partie ainsi que d'autre,beaucoup d'autres!

Anonyme a dit…

un indic du milieu et des barbus dans les années 1989/1990 après l'histoire delon a bien connue nordine mansouri ,lui donnait-il de l'argent! tout en restant discret,eh oui la merde ça éclabousse! il faillait quelqu'un comme ça ,le millieu cherchait quelqu'un avec un bon réseau et le pouvoir cherchait des gens avec des couilles, pour faire des basses œuvres!et récolter les fruits. info terro voyous,recolte d'argent ? je vous laisse deviné .merci rimbus et pierre péan en espérant que d'autres ait le courage!

Anonyme a dit…

j'ai découvert ton livre que je vais lire de suite! merci pour ton courage!