mercredi 20 avril 2011

Pour la Saint Valentin, offrez votre sperme, plutôt que des chocolats !



La conclusion de l'éditorial du très respectable Surgery News de la Saint Valentin a coûté son  poste à son auteur, le vénérable Lazar Greenfield.

Ce professeur émérite à l'Université du Michigan Medical School (78 ans), a déclaré lundi qu'il avait démissionné de son poste de président de l'American College of Surgeons après que le conseil de l'association a rejeté ses tentatives de faire amende honorable.

Ce chirurgien célèbre pour son invention du "filtre Greenfield" (un dispositif placé dans la veine cave inférieure des patients qui sont particulièrement vulnérables à une embolie pulmonaire), a en effet expliqué dans un article que le sperme était bénéfique et qu'il contenait des exhausteurs de l'humeur, y compris l'ocytocine et de la sérotonine, ainsi qu'un activateur de sommeil, la mélatonine.

Il a conclu: "Il y a donc un lien plus profond entre les hommes et les femmes que Saint-Valentin n'aurait soupçonné, et maintenant nous savons qu'il y a un meilleur cadeau pour cette journée que les chocolats."
Selon son article, "les étudiantes ayant des rapports sexuels non protégés sont significativement moins déprimés que celles dont les partenaires ont utilisé des préservatifs."
Accusé de machisme, et de faire campagne contre le préservatif, il a été remplacé illico par une femme présidente (la deuxième en un siècle), Patricia Numann, chirurgien à la retraite.

Les arguments du professeur Greenfield étaient plus pénétrants que ceux du Très Saint Père, concernant le préservatif, encore un épicurien incompris.

1 commentaire:

LC a dit…

Personnellement, je préfère du chocolat, sans façons.