lundi 2 mai 2011

Ben Laden, déjà un doute…



Ben Laden a été tué tout à l'heure…

L'information qui fait les gros titres de la presse mondiale est déjà entachée de doute.

La photo présentée par les chaînes de télévision (reprise d'après la TV pakistanaise) et sensée être la preuve de ce décès est un faux, nous met en garde Gilles Klein sur @rrêt sur Images..
D'une part, elle a déjà été utilisée il y a un an, sur un blog américain.
D'autre part, elle était déjà truquée, et réalisée à partir d'un portrait bien connu.

Un "fake" relevé par le blog Photoblog, comme le montrent les images ci-dessus.

La dépouille du chef historique d'Al Qaïda aurait été immergée en mer, sans que le lieu et les circonstances de cette inhumation n'aient été précisées, une manière opportune de faire disparaître un cadavre.


La mort d'Oussama Ben Laden pourrait dater en réalité d'août 2006, suite à une fièvre typhoïde, selon un rapport de la DGSE, cité par la BBC.
Mais la mort du chef de l'organisation criminelle avait déjà été "révélée" en 2001 par FoxNews.

Que cette information, officiellement annoncée par Barack Obama lui-même, soit un mensonge ou pas, peu importe, elle ne signifie en réalité pas grand chose.

Le terrorisme international est une hydre à plusieurs têtes, et cette "victoire" n'est qu'un trompe-l'œil, un effet d'annonce dans une guerre qui est aussi médiatique que meurtrière.

Créer un ennemi puis le tuer… ça pourrait être une bonne manipulation, digne de "1984" de Orwell (avec Emmanuel Goldstein, l'homme qu'on doit haïr).

5 commentaires:

Denis a dit…

Je ne vois pas quel intérêt il y aurait eu à cacher la mort de Ben Laden.

Stef a dit…

les intérêts (électoralistes, financiers, etc..) sont nombreux, surtout si il est déjà mort depuis quelques temps...

En avoir la preuve n'a pas d'importance, il suffit de proclamer que justice est faite....

lejournaldepersonne a dit…

Kill Bin Laden

Oussama Ben Laden n’est plus…
Je voudrais envoyer aux plus proches du défunt un petit billet pour leur exprimer mes doléances plutôt que mes condoléances…
Mais je ne sais pas à qui les adresser.
A l’Amérique qui en a fait un guerrier puis un meurtrier et enfin un fou à lier qui croyait détenir le verbe sacré.
A Israël, qui n’a jamais feint de le craindre, mais qui a néanmoins subtilisé son anathème pour transformer ses élus en électeurs et ses ennemis en états unis.
Ou bien aux services secrets du monde entier qui ont fait semblant de le pourchasser ou fait exprès de l’épargner.
Mais tout compte fait, on ne dira jamais à qui ses crimes ont profité sous peine de se mettre à dos
tous les réseaux de la désinformation.
Quant à l’Arabie, elle n’a désormais plus rien à se reprocher, elle peut se rapprocher de Dieu et cesser de lui cacher son jeu : en lui avouant enfin qu’à part l’or noir, tout le reste est blanc…
Ben Laden est mort… mais ses ombres navrantes sont toujours flottantes dans la mémoire de chaque homme, qui sait que la vérité n’est qu’un tissu de contre-vérités.

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/kill-bin/

lespacearcenciel a dit…

Bien Vu !
www.lespacearcenciel.com/kill-bin-laden.html
Bises A+,
Hugues ;-)

Dominique Darcy a dit…

J'aime bien la conclusion