lundi 23 mai 2011

Lagarde au FMI ? Pour Montebourg c'est un choix périlleux



Arnaud Montebourg vient de réagir à la possible nomination de Christine Lagarde pour succéder à Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fond Monétaire International. Pour le candidat déclaré aux primaires socialistes, ce choix serait "périlleux".

"Le nom de Madame Christine Lagarde, avancé par différents responsables politiques de notre pays, peut se révéler être un choix périlleux.
Périlleux parce que Madame Lagarde soutient les politiques d’austérité les plus dures, comme celle imposée actuellement à la Grèce (…)" a mis en garde Montebourg, avant de rappeler qu'elle défendait "la politique exigée par les marchés au moment précis où il est hautement nécessaire de les domestiquer".

Il n'a pas manqué de souligner son implication dans "l'affaire Tapie", avant de conclure : "ne reviendrait-il pas au FMI de s’ouvrir à d'autres politiques et aux pays du Sud en se réformant en profondeur ? A l'évidence Madame Christine Lagarde n'a pas le profil pour de telles exigences".

C'est une réponse à Madame Aubry, première secrétaire du Parti Socialiste, et candidate non-déclarée à ces primaires, alors que la démission de DSK ravive le souvenir du "Pacte de Marrakech". Martine Aubry avait considéré dimanche que la possible arrivée de C. Lagarde "serait une très bonne chose pour notre pays et pour l'Europe".

(source : communiqué officiel de Montebourg aux agences de presse, photo © Webstern socialiste).

Un avis partagé par Juan, sur Sarkofrance.

6 commentaires:

Creseveur a dit…

La position de Montebourg est bien plus cohérente à gauche.
Martine Aubry devait encore être sous le coup de l'émotion quand elle a estimé que Lagarde était la meilleure candidate.
Au demeurant il serait temps que le PS se secoue, parce que aujourd'hui sur le sujet Marine Le Pen tient un discours réellement de gauche, comparable à celui de mélenchon!

GdeC a dit…

On est d 'accord... Si le remplaçant de Strauss khan venait d'Asie, par exemple, cela changerait peut être un peu la donne;.. mais bon, pas trop d’illusions cependant. Le Fmi, c'est le FMI...

Anonyme a dit…

Ce n'est pas pour contrarier le candidat à "la candidature du témoignage", non détenteur de la vérité faut-il le souligner, mais je pense que Lagarde au FMI est une bonne chose pour deux raisons :

1- Continuer la politique économique de DSK (tout le monde s'accorde à lui trouver des compétences et du talent en tant que IFM leader)

2- Le poste sera encore aux mains des Français et surtout du continent européen.

3- Non annoncée comme raison mais c'est juste pour souligner que ça sera difficile de l'obtenir vu que Médiapart a envie de "brandir" son véto...

dima

Accent Grave a dit…

N'y a-t-il pas un processus de prévu afin d'élire un nouveau candidat?

J'ignore les rouages du FMI mais on dirait un petit cercle privé, un cercle d'amis.

Accent Grave

Romain / Variae a dit…

Périlleux ? "C'est un peu court, jeune homme" ... scandaleux oui.

DOUILLON a dit…

Si on ne sait pas ce que Strauss Kahn a fait, on saura peut être ce que Lagarde a vu !
Blog humour : Jean Patrick Douillon : http://douillon.canalblog.com/
Bons Sourires et Merci