mardi 14 juin 2011

@jegoun, je ne partage pas ton avis



Jegoun, sur le blog "Partageons mon avis" me fait l'honneur d'un billet.
Un billet matinal qui vaut mieux qu'un billet du soir, le houblon fermenté n'ayant pas encore altéré ses facultés intellectuelles.

C'est un vieux débat entre Jegoun et moi, que je résumerai comme cela :
Pour lui, la plus grande masse des électeurs ne connait pas les programmes, n'est pas politisée et c'est "l'image" du candidat qui fera pencher la balance dans son camp. En se fondant sur ce constat, il soutient Hollande.
Non, non, il ne tient pas compte des sondages pour évaluer son candidat, dit-il. Jegoun aurait-il une boule de cristal ? A moins qu'il n'ait effectué un double sondage dans sa circonscription, à la Comète et à l'Aéro, en face… C'est possible…

Je reconnais parfaitement le droit à ce vieux Jegoun, comme Jacques Chirac, de soutenir François Hollande. Il est sympa Hollande.

Mais je ne partage pas son avis :
"Je ne choisis pas en fonction des sondages : je choisis la personne qui me parait avoir le moins de chances d’être éliminée. Et c’est pour ça qu’au fond, le projet n’a pas spécialement beaucoup d’importance vis-à-vis du résultat de l’élection". 
C'est vrai que je n'ai pas vraiment compris quel était le projet spécifique de Hollande, sa particularité…



Pour moi, par contre, le projet à toute son importance. Peu m'importe le regard des autres, je soutiens un candidat sur son programme avant tout, si il s'accorde avec mes convictions.

Ce que Jegoun n'a pas compris, c'est que les primaires étaient l'occasion de défendre ses convictions… le vote démocratique, après le débat entre les différents candidats, désignera le champion. Pourquoi s'engager maintenant derrière le moins disant ? Les primaires sont-elles un concours de beauté ou l'affrontement d'idées audacieuses ?

Jegoun oublie la mobilisation citoyenne pour le rejet du referendum européen de 2005. Les électeurs ne sont pas des moutons sans cervelle, et il savent réfléchir quand on leur donne de la matière pour le faire.

Il y a un temps pour chaque chose. Le rassemblement de la gauche derrière le vainqueur des primaires se fera de toute façon.

D'ici là, soyons audacieux !

Mise à jour : ma petite phrase d'introduction est une plaisanterie, en réalité la bière n'affecte aucunement les capacités intellectuelles de @jegoun, qu'il a très développées, malgré ce que certains de ses billets peuvent laisser croire :-)  < c'est un smiley, ça veut dire qu'on est des potes et que je l'aime bien quand même.

1 commentaire:

pow wow a dit…

il se peut aussi que la "vérité" ou le jugement de pas mal de gens se situe un peu entre les deux, ça dépend où l'on place le curseur. Dans tous les cas, c'est dur de s'y retrouver.