samedi 16 juillet 2011

Grands crus de Bordeaux à vendre

Comme certains vendent leurs bijoux de famille, la mère Rimbus vend quelques bouteilles.
En se basant sur les offres disponibles, voici quelques prix suggérés :



Pièces maîtresses de la collection, 2 Petrus 1978, 1 Petrus 94
(Pomerol, côte estimée 1600 € en 1978, 1200 € en 1994)


2 Lafite Rothschild 1994 (Pauillac, estimé à 1100 € pièce)


2 Château Cheval Blanc (St Emilion) 1994 (de 350 € à 450 € ) 1 1978 (525 €)


2 Mouton Rothschild (Pauillac) 1994 (528 €)


2 Château Magdelaine (St Emilion) 1975 (111 €)


1 Château Margaux 1980 (501 €) et 1 1994 (337 €)


1 Château La Tour 1994 (Pauillac) (aux alentours de 900 €)


Vous pouvez me contacter dans les commentaires si vous êtes intéressés, ou m'envoyer un mail à rimbus.leblog(at)gmail.com

10 commentaires:

nina a dit…

N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

Rimbus a dit…

Mais de quoi parlez-vous, et quel rapport avec les grands crus de Bordeaux ?

Anonyme a dit…

Ben dis donc...elle ne se gene pas la mère rimbus, coté prix...

On est sur que le chateau Magdelaine n'est pas bouchonné ?

http://www.guideduvin.com/goutdebouchon

dima

Rimbus a dit…

C'est pas la mère rimbus qui fait les prix, mais le marché.

Anonyme a dit…

ça va...c'était une boutade. Bon Dimanche à la mère rimbus.

dima

l'Olive confite a dit…

Fut une époque, on les buvait..
Les temps deviennent durs ou il en reste suffisamment pour les copains ?
Cela dit, il n'y a peut-ête pas de cave sur Bordeaux.
Bises de Tours

Sylvain a dit…

Ptaing ça rigole pas là !!
Les pures étiquettes !!
Je te connais tu as assez de talent pour en choper sur le web, les ré imprimer avec ta jet d'encre couleur, une belle découpe bien à la côte, on cradifie un peu pour faire + vrai que les vraies et hop tu colles ça sur du Préfontaine ou de l'Etoilé, une belle histoire quitte à vendre sa mère et vala comment se payer de belles vacances !!
Bien vu !!

Anonyme a dit…

OUAHHHH, Auvergnat je te savais....
Moi je suis de l'avis de Sylvain

nina a dit…

N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

Dr No a dit…

Ben j'invite à diner quand elle veut, la mère Rimbus avec son fils et ses bouteilles ;-)))