vendredi 8 juillet 2011

Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié


Clip : Le Premier qui dit la Vérité doit être... par Super_Resistence

Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D'abord on le tue
Puis on s'habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
Après sans problèmes
Parle le deuxième
Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté.

(…)

C'est en fredonnant cette chanson qu'Arnaud Montebourg a répondu tout à la fois à Jean-Noël Guérini, et à la direction du PS.
Le premier, sûr de son impunité, porte une nouvelle fois plainte contre Montebourg, quant à la direction du PS… elle est vacante et aux mains d'un intérimaire.
La résolution concluant l'enquête d'Alain Richard est d'une parfaite complaisance, l'homme qui dirige les Bouches-du-Rhône peut dormir sur ses deux oreilles…

A moins que le juge Duchaine, qui enquête sur les marchés publics du département, ne remonte à son président, en passant par les paradis fiscaux où transite le cash-flow d'Alexandre Guérini, le "Monsieur Frère" de la Canebière.

Encore un juge qui dérange l'équilibre phocéen si fragile, qu'Alain Richard a eu le bon goût de préserver. Il faut dire que Monsieur Frère a reçu un gros chèque d'Henri Proglio (lire le Canard de cette semaine) et paraît-il (toujours le Canard), l'ancien préfet de la région Paca Christian Frémont, aujourd'hui conseiller de Nicolas Sarkozy, suit avec intérêt le déroulement de l'enquête.

C'est donc avec plaisir que les Bouches-du-Rhône recevront Arnaud Montebourg, en septembre. Sur le Vieux port, on graisse déjà les calibres.

3 commentaires:

Romain / Variae a dit…

Je suppose que tu le sais, mais Alain Richard est membre du courant rocardien "Inventer A Gauche" (Tasca, Destot ...) qui vient d'annoncer son soutien pour les primaires à ... Martine Aubry :-)

John a dit…

C'est un savant jeu de dominos...

Anonyme a dit…

Entre les chèques et les valises de billets, sans parler des accointances avec DSK, camarade de promo et pourvoyeur de Rachida, cela commence à faire pas mal de casseroles pour notre électrocuté Henri Proglio