jeudi 18 août 2011

Sexe et religion, même combat



La pratique religieuse ressemble à la pratique sexuelle :


1 - Toutes les deux devraient être libre.

2 - Leur exhibition devrait être punie.

3 - Elles ne devraient concerner que des majeurs consentants.

4 - Toutes les deux recherchent l'extase.

5 - Toutes les deux sont basées sur des fantasmes.

6 - Toutes les deux sont perverties par l'argent.

7 - Toutes les deux s'intéressent beaucoup au sexe.

8 - Toutes les deux peuvent se pratiquer avec des accessoires.

9 - Toutes les deux connaissent des déviances.

10 - Elles ne devraient pas utiliser les enfants.

12 commentaires:

romain blachier a dit…

Leur exhibition devrait être punie ? Super la liberté d'expression...

On devrait m'interdire de dire" je suis croyant"? eh ben

Romain / Variae a dit…

Rimbus le social-taliban :-)

Rimbus a dit…

@romain : tu fais ce que tu veux chez toi… et tu peux bien dire que tu es croyant, ce n'est pas un crime. Moi je suis contre les défilés religieux et les prières de rue. Quant à l'interdiction des signes religieux à l'école, il me semble que c'est une loi républicaine qui condamne l'exhibition religieuse… non ?

@Variae : me voilà avec tout les romains sur le dos. Je considère que la religion est une pratique totalitaire qui veut imposer des loi dont l'origine n'est pas démocratique. De plus, elle se fonde toujours sur des légendes qui sont en contradiction avec la raison et la science. Tant que les calotins et autres barbus feront du prosélytisme religieux, je ferai du prosélytisme laïque. N'oublions pas que notre République a été fondée sur la négation de la religion (elle avait même changé le calendrier pour se débarrasser des saints catholiques), qui ne fut réhabilitée que par ce grand démocrate qu'était Bonaparte.
Ce n'est pas parce que les athées sont minoritaires qu'ils doivent abandonner le terrain aux illuminés. La raison finira bien par triompher de l'obscurantisme.

Didier Goux a dit…

Ah ! la bêtise satisfaite des athées-qui-se-croient-drôles ! Et affranchis, avec ça ! C'est pitoyable, mon pauvre ami : vous mériteriez de passer à la té"lé, dans une émission pour “comiques”…

Salvadorali a dit…

Rimbus

ça n'est pas parce que la connerie religieuse est contagieuse que tu dois te laisser contagier... d'ailleurs si le prosélytisme répond au prosélytisme, où le prosélytisme s'arrêtera-t-il ?

en ce moment sur la première chaine de télé marocaine, une "alima" donne une leçon islamique au roi Mohammed VI, vive l'Islam d'état à la mode marocaine !

tu devrais donc reconsidérer tes vues sur l'utilité sociale de la religion, Marx s'est gravement planté en parlant d'opium du peuple. sans compter que Marx n'a pas été foutu d'assurer une vie décente à sa femme et à ses enfants, pas étonnant que son matérialisme ait causé plus de dégâts sur la planète que toutes les théories religieuses réunies.

misère de l'homme sans Dieu, tu connais pourtant la chanson ;-)

solveig a dit…

Et bien moi, je ne trouve rien à redire à ces 10 commandements...
je partage complètement cet avis, merci.

Rimbus a dit…

@Didier Goux, ok Didier, on retire le point 10, je vois bien qu'il vous chagrine.

@Salvadorali : Ramadan Karim

@solveig : you're welcome

Accent Grave a dit…

J'ai l'impression que certains croyants manquent de conviction!

Même ma mère qui est une grenouille de bénitier mais qui sait lire et rire, comprend votre billet.

Ne retirez aucun point, surtout pas le dix. Les enfants, devenus grands, sauront choisir ce qui est bon pour eux, inutile de les endoctriner alors qu'ils sont petits ou de leur enfoncer des histoires le plus souvent farfelues dans la tête (ou dans la gorge!).

On s'opposera au point dix, question de recrutement. Plus les croyants seront nombreux, plus ils auront l'impression d'avoir raison! Vous le savez, c'est une question de recrutement, de pouvoir, d'argent.

Accent Grave

ElZede a dit…

Chacun a le droit de croire en ce qu'il veut....
...il a même le droit de le dire, ça ne me choque pas.

Par contre, toute tentative de "mon dieu est plus grand que le tien " ou "l'homme sans Dieu...." relève d'une attitude irrespectueuse vis-à-vis de l'autre...

Si Dieu existe, il doit bien se marrer !!!
Surtout que d'aucuns prétendent qu'il aurait créé l'homme à son image - batailleur, buveur, menteur et parfois violeur ? Ca n'est pas possible !!! Ergo Dieu n'existe pas !!!
C'est ma conviction, je l'exprime et je laisse totalement libres des leurs @DidierGoux, @romainblachier @variae et le reste de l'humanité
Donc @Rimbus, je partage.... NB Le point 10 est fatalement un corollaire du point 3

Salvadorali a dit…

@ Rimbus

merci pour tes voeux de ramadan sympa, tu sais à quel point ça peut vite devenir infernal si j'ose dire ;-)
à ce propos, voici un peu d'eau à ton moulin :

http://www.lepost.fr/article/2011/08/15/2568989_bouches-du-rhone-ligote-et-tabasse-pour-ne-pas-avoir-respecte-le-jeune-du-ramadan.html

@ accent grave

oui, on pourra compter sur les enfants pour choisir librement entre Facebook et Twitter, entre Nokia et Samsung, entre Nike et Adidas, etc.
le vrai problème est que plus les humains sont nombreux (bientôt 9 milliards !) et plus ils sont persuadés que le(s) bon(s) dieu(x) a(ont) créé la Terre pour eux... la religion de l'Homme tout-puissant, quelle calamité, pas vrai ?

@ Elzed

il n'y a pas de dieu plus grand que les autres, quand bien même l'Islam par exemple serait la forme la plus aboutie du monothéisme. et au risque de me répéter : entre Marx et Mohammed (SP) ya pas photo !

Dieu n'existe pas ? sans doute. mais si l'humanité a engendré l'idée de dieu, c'est que ça répondait à un besoin profond.
respect toutefois aux esprits "forts", il en faut...

Monsieur Poireau a dit…

Mince, s'il y a le sexe libre, on n'aura plus d'interdit à franchir pour s'auto-pimenter la chose ?
:-]

Salvadorali a dit…

@ Rimbus

est-il politiquement correct, ou pas, de rappeler que le sexe est également un acte de foi ?

je veux parler évidemment de la sanctification des rapports sexuels par le mariage religieux, mais pas seulement.

la fonction biologique du sexe, qui renvoie à l'ordre naturel des choses en ce monde, invite tout autant à respecter dans la copulation la part foncière de sacré... étant entendu que ça n'est pas de la partie sucrée du sexe dont il est question ici, n'est-ce pas ?

de toute façon et après mûre réflexion, il est clair que ta comparaison n'a pas raison, même pas le tort d'avoir raison ;-)