samedi 17 septembre 2011

L'étau judiciaire se resserre sur Jean-Noël Guérini


Ancien directeur général de Treize Développement, une société d'économie mixte (SEM) spécialisée dans l'immobilier et dépendant du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Marc Nabitz a été mis en examen par le juge Duchaine dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "corruption passive, association de malfaiteurs et blanchiment en bande organisée". (1)

Il aurait auparavant exercé des responsabilités dans une filiale de la Générale des Eaux (aujourd'hui Veolia) et a eu des activités en Afrique. Il a ensuite rejoint le Conseil général des Bouches-du-Rhône où il était l'un des collaborateurs les plus proches de Jean-Noël Guérini. (2)

En mai dernier, une perquisition avait été conduite par les gendarmes dans les locaux de Treize Développement, et des documents concernant trois marchés publics remportés auprès de la SEM par une entreprise de maçonnerie, ABT, dont deux co-dirigeants ont été mis en examen, auraient été saisis.

Ces deux dirigeants, Damien Amoretti et Patrick Boudemaghe, sont soupçonnés d'avoir blanchi de l'argent via des surfacturations dans le cadre de marchés publics. (1)

Entre 2005 et 2008 la quasi intégralité du chiffre d’affaire de la société ABT, d’un montant de plus de 20 millions d'euros est constituée de travaux réalisés dans le cadre de marchés publics obtenus avec des collectivités territoriales des Bouches-du-Rhône. (3)
Patrick Boudemaghe est soupçonné de se servir d'une multitude de sociétés écrans pour détourner des fonds vers des paradis fiscaux.

D'étranges mouvements de fonds ont été interceptés par la justice Helvète sur un compte Suisse appartenant a Nabitz.

Le juge Duchaine travaille donc à démêler ces fils qui semblent se diriger chaque jour un peu plus vers le président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône.

(1) (AFP)
(2) (La Provence)
(3) (Marsactu)

4 commentaires:

GdeC a dit…

Si tu n'avais pas fait ce billet, j'en aurais fait un de mon côté. Une erreur fondamentale du mandat Aubry au PS..

Didier a dit…

Tout ça grâce à Montebourg!Martine aurait dû l'écouter!

muondo a dit…

ah les affaires!;)

cambio a dit…

ah ah elles est belle la république!