mardi 18 octobre 2011

Jambon-beur



"Le choc des civilisations", la théorie de Samuel Huntington, est plus que jamais d'actualité.
Le reportage "Islam, Antéchrist Et Jambon Beurre" de Canal +, sur les nouveaux islamophobes, explore des facettes de cette galaxie malsaine et étrange, et met en évidence les différents visages de l'extrême-droite, aux Etats-Unis ou en Europe, les liens qui les unissent, leurs techniques communes de propagande.

Il faut regarder ce reportage avec lucidité : les questions qu'il soulève sont notre actualité la plus brûlante : prières de rue, apéros saucisson et pinard, tuerie en Norvège, dérapages de Claude Guéant, montée de l'extrême droite nationaliste…

Il ne faut pas tomber non plus dans le manichéisme, la manipulation existe autant chez les extrémistes musulmans que chez les islamophobes acharnés. Et ce qu'on reproche à l'Islam est commun aux deux autres religions du livre, qui ont leurs propres intégristes, leur propre folie, et leurs propres massacres aveugles.

Prise entre ces deux propagandes, quel espace reste-t-il à la laïcité républicaine ?
Entre ces extrémismes qui s'entretiennent les uns les autres, comme en symbiose, la République elle-même pourrait trembler prochainement.

Ce reportage, diffusé il y a quelques semaines, est à regarder avec attention : les thèmes qu'il développe seront ceux qui pourraient bien nous gâcher notre mois d'avril.

8 commentaires:

Suzanne a dit…

"Les thèmes qu'il développe pourraient gâcher le mois d'avril"

Tiens, je suis d'accord sur ce point. Tout le monde n'ayant pas Canal+, je ne regarderai pas ce reportage, mais je l'imagine assez bien.

Le mois d'avril sera gâché, en effet, si la gauche met le paquet sur la dangerosité de toute critique de l'islam et/ou des problèmes des banlieue et/ou de l'immigration. Caca, vilain, dangereux, faut pas en causer (ou en causer d'une façon tellement décontextualisée que ça ne veut plus rien dire) et laisser cette merde à l'extrême droite. Désigner vigoureusement toute critique comme amalgame malsain. (combattons le chômage et la pauvreté, et tout ira bien).
Ce sera LE clivage, et la gauche perdra des électeurs si elle se montre toujours aussi hésitante, voire rétive, à défendre la laïcité.

GdeC a dit…

@suzanne, dommage, chère Suzanne, que ta défense de la Laïcité soit d'une telle géométrie variable,. Ainsi, à moins que mon attention ait été prise en dafaut, je ne t'ai pas vue t'élever contre les prières, bien catholiques celles là, dans la rue (voir ici : http://www.rue89.com/2011/10/15/prieres-de-rue-catho-facho-paris-225614). Rimbus a raison de renvoyer dos à dos les intégrismes de toutes natures...

Suzanne a dit…

Très cher GDC: je veux bien m'insurger, s'il n'est pas trop tard. Se blogo-insurger ne mange pas de pain.
Et puis, les prières dans les rues... Ce ne sont que des prières dans les rues.

Les prières musulmanes dans les rues, je n'en ai jamais vu, personnellement. Je n'habite pas à Paris, et ne suis jamais allée là où on les pratique. Je dirais qu'à priori, en soi, elles ne me dérangent pas davantage que les chants de l'armée du Salut, les cantiques à Noël, les Krishna et leurs tambourins.
Mais mais mais.. Comme je me méfie des vidéos militantes qui donnent une impression de foule, j'ai posé plusieurs fois des questions à des internautes qui, pourtant, habitent le quartier ou près du quartier: je voulais savoir combien de personnes à peu près il y avait dans ces rues à l'heure de la prière, s'il était vrai qu'on empêchait les passants de circuler, s'il était vrai qu'on arrachait les appareil photo des curieux, et surtout ce qui se disait dans ces prêches dans la rue, pour lesquels se déplaçaient des croyants qui préféraient aller là que dans des mosquées où il y avait de la place.
Eh bien, je n'ai JAMAIS eu de réponse, de la part des blogueurs de gauche. jamais. Ceux qui habitent là m'ont dit "ah bon, prières de rue, j'ai pas entendu parler", ou "c'est un peu chiant avec les poussettes", ou "j'irai voir et je répondrai." Jamais une seule réponse.

Je dirais aussi que les "laissez-les vivre" qui prient pour l'âme des foetus morts, ils ne menacent pas de mort les gynécologues. Ok, ils vont s'enchainer aux grilles, ils ont même du mettre le feu à un cinéma deux ou trois fois, mais ça ne va pas plus loin en France.
Encore une fois, ce sont les non-réponses, le silence et le déni qui sont dommageables.
La Gauche a lutté contre l'Eglise jusqu'à la loi de 1905, et là elle s'aplatit devant l'islam. (Pas tout le temps et pas tout le monde, mais ceux qui résistent se font mal voir). Je pense qu'il y a eu une méfiance à ce niveau envers Aubry aux primaires, et que Hollande est attendu au tournant.
Mélenchon, Hamon, Valls, Filipetti ont été clairs là-dessus.

Didier Goux a dit…

Moi je m'en fous, je suis contre la laïcité. Ou disons que je serai peut-être pour lorsqu'on aura réussi à faire comprendre aux musulmans ce que ce mot signifie, ici, en terre chrétienne. Et c'est pas pour demain, on dirait.

lejournaldepersonne a dit…

La ruée vers Dieu

Votre honneur!
L'avocat général a requis 6 mois de prison ferme.
Et mon client en son âme et conscience... plaide coupable
Il est, comment vous dire, fier d'être jugé et condamné
Fier d'opposer une résistance à la dépression
Fier de désobéir civilement à une loi inutile...

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/09/la-ruee-vers-dieu/

Suzanne a dit…

Moi j'y crois, mais ce sont les politiciens de gauche qui n'ont pas l'air d'y croire beaucoup, et un gros tas de blogueurs de gauche qui hurle au racisme ou à la "laïcité variable", même pas dès qu'on dit ce qu'on pense de l'islam, mais dès qu'on dit ce qu'on en voit.

Le coup des prières de "laissez les vivre"... bah oui ce sont des vieux cathos anti-avortement qui viennent dire des rosaires pour l'âme des foetus et embryons qui errent dans les limbes. D'après les articles de presse, ils sont une cinquantaine et sont tous vieux.
Les prières des musulmans dans la rue, qu'est-ce que ça pourrait bien faire s'ils priaient pour les âmes des morts ou pour la paix dans le monde, hein ? Ben quand on se renseigne sur ce qu'ils viennent entendre, ce n'est pas exactement la même chose. Et d'après les articles de presse, et rue 89, ce sont près de 4000 personnes dont PAS UNE SEULE n'a demandé à la mairie PS une autre solution pour prier ailleurs.
alors, laïcité variable ?
bah oui. J'ai bien plus peur de centaines d'intégristes musulmans qui viennent écouter des conneries guerrières et obscurantistes que de 50 vieux cathos avec un chapelet dans la main.
étonnant, non ?

Suzanne a dit…

tiens, et il y a toujours le journal de personne qui vient balancer ses liens.
Décidément, rien ne change sur les blogs.

Sylvain a dit…

...La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...et ceci est valable pour chacun !!
Sans cesse de l'huile sur le feu de toutes parts, tant que nous en seront là, rien n'avancera cela devient chiant, banal et contre productif pour tout le monde.

Trop dommage non ?

Ce qui est drôle c'est que en bas de chez moi il y a 1 restaurant marocain tenu par des musulmans que je considère comme ma famille...et vous savez quoi ! les merguezs sont cacher !! c'est vrai on a fait des blind tests, elle sont foutrement meilleures !! ça c'est de l'ouverture non !?
Comme quoi on s'en fout total, respectons nous tout simplement; parlons même si on n'est pas d'accord le respect doit être notre marque de fabrique à tous !!
Cessons aussi d'importer les conflits qui ne sont pas les nôtres,nous ne sommes que de passage ne l'oublions pas...