lundi 17 octobre 2011

Pour un nouveau Front Populaire




Jean-Luc Mélenchon était l'invité de France Info. Il y a renouvelé son offre de débat public à l'attention de François Hollande : est-il d'accord pour taxer les revenus du capital au même niveau que les revenus du travail ?

"Ce qu'il faut affronter ne se règlera pas entre bisounours", il faut "le partage" des richesses et "faire partager de force les banquiers, les puissants, les importants qui créent dans ce pays un chaos indescriptible".

Si un accord est trouvé sur ce point, l'union de la gauche aura fait un grand pas, a annoncé le candidat du Front de Gauche.

D'autre questions ont été lancées par Mélenchon : Est-il prêt à mettre en place une 6e République ? Que pense-t-il de la planification écologique ?

Les voix de Montebourg, Royal, Hamon, entre autres, sont globalement d'accord sur ces points avec Mélenchon.

Les opinions populaires mondiales,  celles des indignés, ceux qui occupent Wall Street, ne demandent pas autre chose. Prends clairement position camarade candidat ! N'écoute pas les pseudo-stratèges qui n'aiment que la division et l'ordre ancien qui est déjà condamné.

Le train de l'histoire est en marche, il faut y accrocher le wagon socialiste.

4 commentaires:

Joseph DeStale a dit…

Des paroles, des paroles. Les bonimenteurs du lendemain qui chantent font la ruine et le désespoir du populaire. Assis sur sa retraite de sénateur, Mélanchon parle au peuple, pathétique.

Rimbus a dit…

MélEnchon, pas Mélanchon.

Salvadorali a dit…

@ joseph de stale

ça veut dire quoi "sa retraite de sénateur" ? pour financer une carrière de politicien, il vaut mieux une retraite de sénateur que des rétro commissions sur vente d'armes au pakistan...
d'autre part, qu'est-ce que tu entends par "peuple" ? en attendant que tu nous l'expliques, considérons plutôt que c'est ton mépris pour les gens qui est pathétique.

Anonyme a dit…

melenchon, le revolutionnaire en papier,celui qui n est la que pour parasiter marine le pen.
car economiquement parlant,c est bien la seule qui fait peur a l ordre etabli(recuperation de la souverainete de la france)
loudiv