jeudi 3 novembre 2011

L'Empire Céleste


Le président chinois Hu Jintao, qui se trouve actuellement en France pour participer au Sommet du G20, a envoyé un message de félicitations pour la réussite du premier amarrage spatial du pays.
Le rendez-vous et l'amarrage entre le vaisseau spatial Shenzhou-8 et le module de laboratoire spatial Tiangong-1 ont eu lieu jeudi à 01h35, à environ 343 kilomètres de la surface terrestre.

Le succès de la mission signifie que la Chine est devenue le troisième pays après les Etats-Unis et la Russie à maîtriser cette technologie, qui sera cruciale à la construction d'une station spatiale permanente chinoise à l'horizon 2020.

"Faire des percées technologiques et maîtriser les techniques d'amarrage spatial sont des éléments vitaux pour la stratégie de développement en trois phases de notre programme spatial habité", a souligné le président Hu Jintao dans son message.
(Xinhua)

Un succès technologique qui n'est que le reflet d'une puissance économique toujours plus affirmée.

Comme l’annonçait en juillet 2011 le Quotidien du Peuple, la Chine peut remplacer à elle seule le FMI, avec ses réserves totales de change qui atteindraient, selon l'économiste Antoine Brunet, 4900 milliards de dollars, si l’on tient compte de Hong Kong et des fonds publics d’investissement (SWF) – trois en République populaire et un à Hong Kong – chargés d’optimiser leur gestion.
Maîtres de l'espace, alors que les lanceurs russes accumulent les problèmes et que les Américains n'ont pas pu remplacer leur navette, les Chinois sont aussi maîtres de la finance.

En achetant l'Europe, d'une certaine manière, la Chine vient de clore la question d'un éventuel protectionnisme, et en remplaçant les Etats-Unis dans le rôle de sauveur du vieux continent, elle vient peut-être de rompre une ère qui avait commencé avec le plan Marshall en 1948.

La Chine semble prendre aujourd'hui une avance technique et économique décisive.

1 commentaire:

dima a dit…

- "Plus de 120 anciens ambassadeurs sud-coréens ont lancé depuis Séoul un appel commun à la Chine pour que celle-ci cesse de rapatrier de force les réfugiés nord-coréens arrêtés sur son territoire. En effet, si beaucoup de Nord-Coréens fuient la misère, la famine et les persécutions politiques de leur pays natal, le régime de Pyongyang punit très sévèrement toute défection considérée comme une trahison."

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20111101-anciens-ambassadeurs-sud-coreens-demandent-chine-cesser-rapatriements-force-

- "En Chine, Ai Weiwei a été condamné ce mardi 1er novembre à payer 15 millions de yuans (1,7 millions d'euros) pour impôts impayés. Actuellement en résidence surveillée, l'artiste contestataire avait déjà été arrêté en avril pour ce motif, puis libéré trois mois plus tard après une importante mobilisation internationale."

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20111101-artiste-dissident-chinois-ai-weiwei-condamne-payer-17-millions-euros-fisc