jeudi 8 décembre 2011

Un embourgeoisé en concubinage avec Marine Le Pen

 Guy Delcourt

Le principal défaut d'Arnaud Montebourg, c'est qu'il est intègre.

Il est difficile de faire de la politique pour un honnête homme, semble-t-il.

Pour avoir dénoncé des soupçons de corruption concernant Jean-Pierre Kucheida, député-maire de Liévin, qui aurait participé au financement occulte du PS via l'Epinorpa et la Soginorpa, deux sociétés gérant les anciens logements miniers, Montebourg se fait étriller par son "camarade" le député-maire PS de Lens, Guy Delcourt :

"Que cherche Arnaud Montebourg, cet embourgeoisé, qui se dit soit disant de gauche. Il sait qu'avec de telles déclarations à l'emporte-pièce, il se concubine avec Marine Le Pen", la présidente du FN et conseillère régionale du Nord/Pas-de-Calais, affirme le député. (AFP)

Consciente de la mauvaise image que cet esclandre donne de son parti, la première secrétaire, qui est aussi maire de Lille, a décidé d'employer les grands moyens pour traiter cette affaire, ceux préconisés par Georges Clémenceau : elle va créer une commission.

François Lamy, bras droit de la première secrétaire, avait tout d'abord déclaré : "La méthode d'Arnaud revient à mettre la poussière sous le tapis alors que nous n'avons aucune information émanant de la justice sur des affaires supposées". Le PS, fidèle à sa ligne de respect de la présomption d'innocence, était donc resté sourd à la demande de Montebourg.

Cependant, le 2 décembre, on apprenait qu'une enquête préliminaire portant sur le financement du Parti socialiste du Pas-de-Calais avait été confiée, début 2011, à la PJ de Lille.
Il a donc bien fallu réagir. (L'Express)


Il ne fait aucun doute que M. Kucheida subira le même sort que Jean-Noël Guérini. Il en tremble déjà.


5 commentaires:

Didier a dit…

Honnêtement,je connais moins cette triste histoire de Liévain que celle des Bouches-du -Rhône.En ce qui me concerne,l'intégrité de Montebourg n'est plus à démontrer.Je regrette quand même que dans l'appareil du PS on laisse trop libre cours à des conflits d'égos.Cela me parait faire désordre dans une période aussi crucial sur le plan du débat idéologique,à moins que ce n'en soit le reflet...
Je suis content de retrouver ton blog.

Cécile a dit…

Quand on lit l'article consacré à l'affaire dans les Inrocks sincèrement on croit avoir affaire aux plus grands films sur la mafia... Des enveloppes, des mensonges, des menaces avec armes, un enlèvement, des intermédiaires... Et du fric du fric du fric.
Bref je ne sais pas ce qu'il leur faut. Mais comme c'est toujours le même qui dénonce forcément il est mal vu. Mais il n'est pas bourgeois, c'est aussi là qu'on se trompe que A. Montebourg. Oui ça tombe mal.

Le Prétorien a dit…

Ambiance au PS... Jack Lang souhaite engager des poursuites judiciaires contre Arnaud Montebourg, qui l'a mis en cause dans un courrier évoquant un "système de corruption d'élus socialistes" dans ce département.

"Je découvre avec dégoût les extraits d'une lettre d'Arnaud Montebourg reproduite par Le Parisien, écrit-il, ce vendredi. Je ne suis évidemment ni de près ni de loin lié au fait rapporté sur le Pas-de-Calais par le député de Saône-et-Loire."

"Je ne suis en rien concerné par les diatribes et les appréciations à l'emporte-pièce proférées par Arnaud Montebourg", ajoute Jack Lang.

Création d'une commission d'enquête sur la fédération du Pas-de-Calais

Le secrétaire national à la restauration du PS cite le nom de Jack Lang dans son courrier adressé, le 21 novembre, à Martine Aubry. "Les attaques de Marine Le Pen devraient redoubler contre le système de la corruption des élus du Pas-de-Calais dont ces différents dossiers apporteront cette fois la preuve de son étendue, et des complicités dont il jouit au plan national, et dont la présence de Jack Lang dans ce département n'est qu'un des tristes symptômes", écrit Arnaud Montebourg.

Aussi Martine Aubry a-t-elle annoncé, jeudi, la création d'une commission d'enquête sur le financement et le fonctionnement de la fédération du Pas-de-Calais du PS après des soupçons de corruption visant plusieurs élus.
Source l'Express Et apres ça et bien d'autres choses qui vont etre réveléés vous que le PS peut gouverner avec "Porcinet" dit "Flamby"?

Le Prétorien a dit…

Montebourg c'est un justicier d’opérette !
La montée au créneau d’Arnaud Montebourg contre la fédération PS du Pas-de-Calais, apparaît comme totalement artificielle et opportuniste.
Contrairement à ce que dit Guy Delcourt, maire de Lens, Arnaud Montebourg n’est pas « aux côtés de Marine Le Pen », mais bien du côté d’un Parti socialiste dont la gestion est dénoncée par le Front National depuis des années.

Rappelons que le député de Saône-et-Loire avait publiquement soutenu Gérard Dalongeville en janvier 2007, présidant les vœux municipaux d’Hénin-Beaumont.

Steeve Briois, secrétaire général du Front National et conseiller municipal d’Hénin-Beaumont, conseille à Arnaud Montebourg de rester discret et de balayer devant sa porte plutôt que de tenter de se refaire une santé politique en jouant les purificateurs, alors qu’il a soutenu l’un des rouages les plus essentiels de ce système mafieux

Aurel a dit…

Marine boulet du système?

Certains jouent avec le feu et donnent de l'importance à celle qui n'est pas officiellement candidate. Mettre dans le même panier Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy ne fait rien avancer, pire ça accentue l'abstention occasionnelle et donc la montée du Fn. Sarkozy est un républicain qui a décomplexé des gens d'extrême droite réactionnaire là où Chirac s'est refusé de le faire. Donc mettre l'Ump et le Fn dans le même panier, c'est une faute politique malgré certaines vérités. Par ailleurs C'est aussi débile que lorsque par ailleurs on met Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen dans le même panier pour d'autres raisons. Mélenchon est un républicain de gauche révolutionnaire, un tribun qui n'a rien à voir avec Marine mais le peuple le comprend et beaucoup d'ouvriers ont confiance en lui et est bien placée pour empêcher le vote FN de certains ouvriers. Si Marine Le Pen n'est pas candidate aux présidentielles, je ne serai pas déçu pour autant. Si elle est il y aura un danger qui ne sera pas à nier. Le faux argument qui consiste à dire que 17% d'électeurs d'extrême droite ne seront pas représentés aux présidentielles ne tient pas la route! En 1981, personne ne s'offusquait alors qu'il n'y avait aucun candidat d'extrême droite. Nicolas Dupont-Aignan qui a 450 signatures et que beaucoup considèrent malheureusement encore comme un républicain est bel et bien un candidat d'extrême droite tendance poujadiste et réactionnaire avec des discours ultra-sécuritaires et xénophobes qui n'ont rien à envier aux personnalités du FN. Les électeurs d'extrême droite pourront toujours voter pour lui s'il est candidat. Pour les législatives, si François Hollande est président il appliquera les doses de proportionnelles et donc il y aura des élus d'extrême droite à l'assemblée comme ceux avec des idées opposés à l'extrême gauche. C'est ce que doit être la démocratie parlementaire.