jeudi 16 février 2012

La franche porte


Et oui, les meilleures choses ont une fin, comme les pires.
Il fait aussi voir clair…
Nicolas Sarkozy se lance dans une mission impossible, en appliquant le principe "on ne change pas une équipe qui perd"

4 commentaires:

Homer a dit…

J'aime :-)

dima a dit…

La gauche n'a pas encore gagné et le président peut encore rebondir. Hollande "craint" E. Mignon et elle est là pour essayer de rééditer son exploit de 2007...

Lordius a dit…

J'aime bien ce que vous écrivez. Je vous propose un échange de liens.
Mon blog : http://lordius1er.blogspot.com/
Si vous êtes intéressé, faites-moi signe sur mon blog, svp.

++
Lordius

kee a dit…

merci de mettre un peu de bonne humeur dans ma journée :)