mercredi 16 mai 2012

Arnaud Montebourg ministre du "Redressement Productif"


Arnaud Montebourg va diriger la ré-industrialisation de la France.

L'industrie était au cœur du projet d'Arnaud Montebourg pendant les primaires.

Voilà ce qu'il en disait :
Rendre à la France sa place de puissance industrielle doit être un des principaux objectifs du quinquennat à venir.
Les délocalisations vers des pays aux modèles sociaux inexistants, aux salaires misérables continuent d’abimer notre paysage industriel.
Or la France ne pourra relancer son économie sans une industrie forte. Le chômage et les usines vides ne sont pas une fatalité. Les exportations et leur coût écologique non plus.
Pour redonner à la France un puissant tissu industriel, l’Etat doit s’engager, en investissant dans une industrie attentive aux problèmes sociaux et respectueuse de l’environnement.
Cette industrie de demain devra donc respecter notre pacte social et prendre en compte le « new deal vert » qu’il est urgent de mettre en place. Pour ce faire nous avons besoin de l’Europe, d'une Europe protectrice, porteuse du projet collectif de démondialisation, le seul apte à laisser croître l'innovation et à recréer de l'emploi.
Son action de ministre lui permettra-t-elle de mettre en œuvre ses propositions ?

6 commentaires:

Didier Goux a dit…

Le redressement productif : je pensais que ç'avait à voir avec une nouvelle politique nataliste, moi…

Gwendal a dit…

Pareil que Didier Goux, je pensais à des trucs salaces en lisant son intitulé...
Mais bon, un poste avec un nom ridicule pour une fonction qui ne servira qu'à occuper le lionceau, ça le fait aussi.

HUART Maurice a dit…

Monsieur Montebourg
Monsieur le Ministre

J'ai été pendant quarante ans ingenieur dans l'industrie du petrole , process engineering sur champ et offshore .( secteur Production ) Essentiellement à l'international, de par le monde, pays arabes, Russie, etc...
Je voudrais vous faire passer le message , ainsi qu'au representant des PME qui parle de balance commerciale, que l'Industrie, donc l'emploi, ce sont deux choses :
- bien sur, la performance technique, il n'y a pas de probleme en France
- mais d'abord et surtout, VENDRE son materiel , à l'export, avec de vrais vendeurs , parlant Anglais ,
qui voyagent et demarchent le monde. C'est un vrai metier que les Francçais negligent, alors qu'il est primordial pour la suite de la chaine.
Et de preference dans des secteurs où nous sommes competitifs techniquement, plutot que de se battre à vouloir fournir du materiel bas de gamme, fabriqué par des asiatiques exploités.

Pierre Stéphane Dumas a dit…

Monsieur le Ministre,Ravi de vous voir aux manettes. Je suis Designer et fondateur d une TPE Qui fait plus de 60/100 de son CA à lexport.Je fait totalement fabriqué en France, et me bat pour celà. Grace à un engouemnt des médias internationnaux pour mes créations,J espère doubler ou trippler ce CA, et ai mis enplace des distributeurs dans certains pays. Pour autant, de grandes menaces risquent de remettre en cause tout cela. J ai aujourdhui une expertise de la création dentreprise innovente, du dépot de protections européennes et de tout lenvironnement pré-requis. Dans mon cursus, Jai pu identiffier des failles dans notre système, qui sont sans doute à l origine de nombreux renoncements. Ces failles à combler ne coûtent pas forcement. Elles nécessitent juste une actualisation administratives et techniques et bien sûr une volonté politique. Enfin, j identifie très bien les difficultés qui me bloquent pour passer à la taille suppérieure. Aussi, très humblement je reste à la disposition de vos conseillés pour partager mon expérience et évoquer avec eux les quelques pistes damélioration.Très respectueusement Pierre Stéphane DUMAS / BubbleTree

Massilian a dit…

Très sincèrement, l'enchaînement de poncifs m'évoque les discours enflammés du maire de Champignac dans Spirou...." Alors le champignacien, jetant derrière lui un regard muet de mépris, fera un grand pas en avant, mettant sans s'y attendre le doigt dans l'engrenage du progrès. Ce doigt, c'est le pied que nous devons mettre à l'étrier pour donner le coup de collier salutaire qui deversera sur nos campagnes sa fabuleuse corne d'abondance. Alors nos bovins iront, la corne luisant d'un regard triomphant, tel une fière cohorte, arborant médailles et trophées, immoler sur l'autel du modernisme les archaïsmes...etc. "

Anonyme a dit…

vous me décevez beaucoup Mr Montebourg, pourquoi avoir fait mmarche arrière ? Par inconscience ou lâcheté ? Vous n'êtes pas le "Ministre du redressement durable" mais plutôt le "Ministre de la démolition implacable" les français devant un Ministre qui fait confiance à un guignol comme Mittal, et devant leurs industries qui foutent le camp grâce au précédent gouvernement et maintenant avec vous n'ont plus qu'à faire la révolution. Vive la Nationalisation, à bas "les girouettes!!