lundi 18 juin 2012

Une victoire au goût amer



Belle victoire socialiste, hier, à ces législatives, qui confirme que la France a donné tous les moyens au bloc de gauche pour concrétiser le changement.

Belle victoire, certes, mais à y regarder de près, elle a un goût amer.
Dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône, Michel Vauzelle a gardé son siège de député, mais de justesse (51,29 %), face à Valérie Laupies du Front National. Si son score arlésien est à la hauteur des attentes des républicains (près de 57 %), à Tarascon c'est le FN qui l'emporte (57,5 %), comme aux Saintes-Maries de la mer, où l'extrême droite culmine a 72 % !

Merci à Michel Vauzelle d'avoir sauvé l'honneur de notre territoire.



Quant aux touristes qui veulent visiter la Camargue, je veux leur dire d'éviter les Saintes-Maries de la mer : là-bas on n'aime pas les estrangers, n'allez pas dépenser vos euros chez les chemises brunes.
Arles vous ouvre ses portes, préférez les destinations qui sentent la rose, vos vacances n'en seront que meilleures.

3 commentaires:

Didier Goux a dit…

Les Français n'ont pas donné de moyens à je ne sais quel “bloc de gauche” mais au seul parti socialiste : prière de s'en souvenir…

lejournaldepersonne a dit…

Putains et Pantins

Pourquoi nous interdit-on de publier des sondages la veille et le jour des élections?
C'est PASSIBLE de prison... c'est l'objet et le sujet de toutes les culpabilisations.
Pourquoi ce qui était conséquent devient du jour au lendemain inconséquent?
Comment le remède devient poison?
Parce que la volonté de tous a toujours été entre les mains de quelques uns et qu'il n'y a pas et il n'y aura jamais de volonté générale... désolée, Rousseau!
Parce que la démocratie n'est que l'expression de quelques volontés particulières...
Qui ont fini par imposer leur dict. et leur diktat.
C'est grave, mon petit homme, parce que je suis entrain de te dire, sans crier gare, que le peuple... n'existe pas!
Et les médias, de la gazette à Internet nous prouvent chaque jour qui passe, que nos opinions ne sont pas nos opinions.
Que l'opinion publique est l'entremetteuse, et nous autres citoyens de vulgaires putains qui passons notre temps à élire des pantins!

Anonyme a dit…

Il est vrai que les sympathisants du P.S ont tendance à confondre très abusivement la gauche et ce parti qui avec Hollande mènera une politique libérale assez peu différente dans le fond du précédent gouvernement. On en oublie toutes les formations qui n'ont aucun députés et qui se revendiquent elles aussi de gauche.