mercredi 24 octobre 2012

Jean-Claude Debard, l'élégance du vendeur de voitures




Jean-Claude Debard (importateur dans l'Hexagone des marques nippones Mitsubishi, Daihatsu et Subaru) a l'élégance des vendeurs de voitures.
Ses formules imagées marquent les esprits et quand il parle du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, son langage fleuri révèle sa belle nature :

"Cet abruti mental, ce débile, augmente les malus écologiques, réduit la vitesse des conducteurs sur le périphérique de Paris et pourrit la vie des automobilistes, de toutes les origines sociales... Tous le subissent !

"Il est bête et ne comprend rien. Vous pouvez me citer sans vous inquiéter...
Grâce à mes précédentes déclarations sur les chaînes de télévision nationales, j'ai déjà un contrôle fiscal !"
 (Lire la déclaration intégrale sur le site de La Provence)


Monsieur Debard semble donc convaincu que l'automobile telle qu'elle est a encore un avenir. Selon lui les malus écologiques ne servent qu'à pourrir la vie des automobilistes, et l'essence coulera à flot sans problème à l'avenir. Les pollutions produites par les automobiles sont des utopies a ses yeux, et ceux qui cherchent à imposer des règles pour les limiter sont sans doute des "abruti mentaux".

Le meilleur service à rendre à Jean-Claude Debard est de le laisser s'exprimer : on peut juger ainsi de son élégance et sa profondeur d'esprit.

Mais qu'on ne se méprenne pas, si Montebourg sait se faire des amis chez les vendeurs de voitures étrangères en défendant l'écologie, il sait aussi s'en faire chez les écologistes en vendant le made in France avec sa marinière.
"Il est ridicule" a déclaré Jean-Vincent Placé, l'"ami" du gouvernement qui n'a pas eu de maroquin et qui, visiblement, ne le digère pas.


Mise à jour, 25-10-2012 :

Mitsubishi Motors, marque importée en France par le groupe Emil Frey s'est désolidarisé de son représentant en France dans un communiqué très explicite :
"Mitsubishi Motors Corporation a été profondément choqué par les commentaires attribués au représentant de son importateur indépendant en France, tels que rapportés par la presse française.
Ces propos ne sont pas acceptables et doivent etre condamnés en tant que tels.
Par ailleurs, Mitsubishi Motors Corporation souhaite par principe présenter ses excuses à Monsieur le Ministre Montebourg ainsi qu'au gouvernement français pour les conséquences que ces propos ont pu avoir sur leur réputation et leur honneur.
Bien que la personne en question ne soit pas un employé de Mitsubishi Motors, MMC a pris dès hier toutes les mesures nécessaires avec sa hiérarchie afin de clarifier la situation et de protéger le nom Mitsubishi." (source)

"Suite aux propos insultants qu’il aurait proférés à l’adresse d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, propos diffusés par le quotidien La Provence, Jean-Claude Debard vient de démissionner du groupe Frey. Pour des raisons « personnelles », aux dires de l’intéressé." (source)

2 commentaires:

Melclalex a dit…

celui là est un sacré bonhomme

Anonyme a dit…

il faudrait plus de Debard et moins de Rimbus !!! votre blog c'est la haine à tous les étage, la gauche en somme.