lundi 22 octobre 2012

les blogueurs se rebellent



Nous, blogueurs et blogueuses, et avant cela citoyens et citoyennes, défendons les valeurs de l'indépendance et du bénévolat. C'est dans cet esprit que nous alimentons nos blogs, libres de tout intérêt financier extérieur qui pourrait guider notre expression.

Wikio avait en son temps joué un rôle important dans l’émergence de cette communauté de blogs, en assurant leur promotion et entretenant une saine émulation entre eux, avec son classement des blogs.

Wikio est devenue plus grande, elle s’appelle aujourd’hui Ebuzzing et a de nouvelles ambitions. Des blogs institutionnels, des blogs de personnalités venues du monde politique ou médiatique rémunérés par des journaux ou des partis politiques ont été intégrés à la liste des blogs. Pis encore, des agrégateurs de liens et de contenus, des sites semi-professionnels, ont soudainement rejoints les bases de données d'Ebuzzing, y compris des sites d’extrême-droite qui usent à grande échelle de méthodes plus que suspectes pour gagner en notoriété.

Nous considérons donc, puisque ce n'est plus un classement des blogs, mais un fourre-tout de ce qui se produit sur Internet, que nous n'avons plus notre place dans ce classement. Nous suspectons que le patron d'Ebuzzing, qui vient de lancer sa carrière politique et qui est aussi un des fers de lance du mouvement des « pigeons », a changé les règles du jeu pour des raisons idéologiques. Il y a pour nous conflit d'intérêt.

Nous avons décidé de ne plus en être et avons exigé de Ebuzzing la suppression de nos blogs de ses bases de données, parce que nous voulons que notre liberté et notre indépendance soient traitées à part.

Un message auquel je m'associe pleinement et qui renvoie à :
une tribune plus détaillée consultable chez Dedalus.

3 commentaires:

cqjepense a dit…

+1

ouimaisnon a dit…

Les leftblogs (dont font partie à vue de nez tous les signataires de la pétition, ça aurait été pas mal de le préciser) font erreur en mélangeant tout, à savoir les agrégateurs d'infos qui sont pas des blogs, et les blogs de personnalités qui écrivent eux-mêmes (genre Mélenchon), qui sont des blogs. Vue la magouille organisée par entrelinkage des leftblogs qui leur a permis de truster pendant des années les 1ères places du classement, c'est moyennement jojo de faire maintenant les douillets avec ces blogs de personnalités... (d'autant que ça fait des années qu'ils sont dans le classement, contrairement aux agrégateurs qui viennent de débarquer).

Complément de réflexion sur ce sujet précis dans ce com:
http://gauchedecombat.com/2012/10/07/les-blogueurs-ne-sont-pas-des-pigeons-ebuzzing/#comment-14900

Cécile a dit…

Questions : 1) pourquoi appeler leftblog le blog de falconhill par exemple qui est gaulliste et ne le cache pas… Et d'autres qui ne sont pas vraiment "de gauche"
Et plus vaste :
2) Mais pourquoi donc vouloirs des classements ?