dimanche 22 septembre 2013

Pour les musulmans… qui se taisent

Encore des attentats, encore des morts.
A Naïrobi (59 morts), à Peshawar (61 morts). Si au Kenya la responsabilité des intégristes musulmans est avérée et revendiquée, au Pakistan elle est probable, leur cible étant la communauté chrétienne.

Ces horreurs, faites par des religieux extrémistes, sont une véritable caricature du message du prophète Muhammad.
Mais alors que la communauté musulmane dans son ensemble s'était mobilisée contre des Danois qui avaient dessinés son prophète, le 30 septembre 2005, mobilisation mondiale et bien organisée, on pourrait attendre la même mobilisation contre ceux qui dévoient la religion musulmane en semant des dizaines de morts sur leur passage en son nom.
La communauté musulmane sait très bien se rassembler dans de grands mouvements internationaux pour défendre sa religion.

Sans doute quelques communiqués de circonstance émanant d'autorités religieuses reconnues vont condamner les violences des Shebabs somaliens.

Mais ces horreurs devraient mobiliser l'ensemble des croyants soumis au Coran, qui gagneraient en respectabilité s'ils manifestaient massivement pour dénoncer ces crimes.
C'est aux musulmans, premiers concernés, de lutter contre les intégristes qui dévoient le message de "paix et d'amour" du saint Coran, ainsi qu'ils le revendiquent eux-mêmes.

En France, un grand défilé, avec Askolovitch et Tévanian en tête, voilà qui serait un message clair pour montrer que l'islam est une religion de paix, et que les musulmans n'ont rien à voir avec ces extrémistes violents qui tuent au nom d'Allah. Que les intellectuels français qui s'engagent pour la cause de l'islam et des musulmans usent de leur notoriété pour initier des manifestations de protestation…  Qu'ils organisent, qu'ils fédèrent un grand mouvement d'opinion chez les musulmans pour qu'ils puissent affirmer leur réprobation devant ces crimes. Ils mettraient leurs idées en action, échapperaient à leur plume qui les emprisonne dans l'abstrait de l'écrit.

Levez-vous, musulmans, et dénoncez ces assassins qui salissent votre religion ! Organisez de massives manifestations, brûlez des marionnettes à l'effigie des terroristes, comme vous savez le faire avec les images de ceux qui contestent votre religion.

Si vous ne le faites pas, votre silence vaudra complicité… qui ne dit mot consent.

PS : On n'ose imaginer une grande manifestation "œcuménique", rassemblant tous les croyants de toutes religions, où les juifs les chrétiens et les musulmans s'uniraient pour la gloire de leur dieu unique et mettraient en action les principes de paix et d'amour qu'ils revendiquent. Quel message ce serait… Mais n'allons pas si loin, les haines qu'ils entretiennent entre eux rendent ce rêve impossible.

6 commentaires:

LR34 a dit…

69On ne peut qu'approuver vos propos mais les "extrémistes" de tous bords continueront à faire comme s'ils détenaient la vérité sans tenir compte des fondamentaux de leur religion.

ladyapolline a dit…

Mon opinion est que les musulmans en France ont de bonnes raisons d'avoir peur : ils sont, eux, mais aussi leur famille restée au pays, la 1ère cible des extrêmistes ...

Alors ne donnons pas de leçon : laissons leur, leur manière de résister : car ils résistent, autant qu'ils peuvent, sans forcément s'exposer dans une manifestation dangereuse.
Bz

Rimbus a dit…

Je ne parle pas que des musulmans de France, mais des musulmans en général. Je parle de ceux qui manifestent contre les caricatures de muhammad ou qui tuent des ambassadeurs quand on insulte leur religion dans un film.
Peut-être qu'ils ne considèrent pas que les shébabs insultent leur religion…

Anonyme a dit…

J'ai déja expliqué sur un autre blog pourquoi et comment les musulmans sont etrangers les uns aux autres, nationalistes et presque totalement ignares des réalités du voisin musulman aussi...ils sont tout simplement désunis par un nombre significatif de facteurs dont le nationalisme sous-jacent au totalitarisme et despostisme, ensuite les 4 ecoles du sunnisme, et les multiples ecoles du chiisme, et enfin qu'un nombre élevé de musulmans sont ''apolitiques'' ne veulent surtout pas être 'mêlés' ou associés a l'extrêmisme, ou l'islam politique, d'ou leur fuite devant un tel devoir de manifester dans les rues 'contre l'extremisme' qui leur parait extreme aussi !

le monde musulmans compte 54 pays dont les cultures ou les langues sont aux antipodes les uns des autres, et pourtant même un algérien et un tunisien ne se cottoient que peu dans leurs pays d'immigration, ils se consid`rent totalement etrangers l'un de l'autre encore...alors pas la peine de s'attendre a ce qu,un pakistanais organise une marche avec un marocain !! ça serait du jamais vu... ! bref..

il faut se rappeler cependant que le printemps arabe constitue une première historique pour les pays musulmans pour que les mouvements laiques ou modérés emergent pour la première fois, ils prennent a peine conscience de l'importance de defendre l'image que vehicule l'islam et le dissocier des mouvances radicales elles qui par contre n'ont aucun problème a reunir un Paki et un maghrebin et un saoudien dans un mouvement ideologique de terreur et de crimes ignobles au nom de l'islam !

la chose dont il faut se souvenir enfin est que toutes les diasporas musulmanes en Europe et en Amerique du Nord, aussi bien que les musulmans chez eux sont pris au dépourvu et surpris au même titre que les européens ou les nord américains ou les asiatiques boudhistes lorsqu'un acte de terreur ternit l'image de l'islam, et se se sentent tout aussi indignés et impuissants face < de tels evenements...c'etait le cas pendant le 11 septembre, et c'est encvore le cas avec les violences quotidiennes en Irak ou ailleurs...

Ceux par contre qui manifestent contre les carricatures de Mohamed, vous avez raison de les invoquer, et vous ne serez sans doute pas surpris d'apprendre qu'ils constituent cette frange ignorante et activiste qui n'hesite pas a manifester son hostilité a chaque occasion ou l'isdlam est jugé ''attaqué'' par elle ! je vous concede que nous musulmans savons parfaitement que hélas, ces gens la sont parmis nous, et n'ont pas les couilles ni le cadre pour dénoncer les extremistes, l'islam n'ayant pas de clergé, les imams qui font l'autruche pour toucher leur salaires n'osent pas appeller aux manifs contre les extremismes...

Je vous dirais en tant que musulman que je suis confiant que ce printemps arabe et l'instauration de plus de démocraties va enfin reveiller ce monde musulman pour faire le ménage chez lui car nous en avons grand besoin.

Amicalement

Un musulman du Canada.

Anonyme a dit…

Veuillez excuser les fautes de frappe (ou les corriger si possible) Merci !

loudiv a dit…

bravo!
qui ne tape pas sur les musulmans a peu de chance de sortir de son microcosme, qui sait apres mediapart pourquoi pas le figaro ou meme le monde si tel est votre souhait!
les musulmans son mechament stigmatises et c est un euphemisme...on nous inculque la mefiance envers eux ce sont les populations qui meurent le plus chaque jour(quand une bombe n eclate pas dans un marche ou une mosquee?quand un palestinien ne se fait pas buter?) les pays ou ils vivent sont tres souvent instables destabilises, en guerre et a plus forte raison lorsque qu il est question d arabe musulman.alors si vous imaginez que c est seulement de leur faute ou de la faute de quelques extremistes, continuez votre bonhomme de chemin et bonne route.