mardi 1 octobre 2013

Oltramare, alias Soral, alias Dieudonné



Connaissez-vous Georges Oltramare ?

Né à Genève en 1896, Georges Oltramare a créé en Suisse un mouvement politique calqué sur le nazisme et le fascisme italien, l’Union Nationale (1932).

En 1922 il devient rédacteur du Journal Officiel. Mais, ayant publié sous le manteau un très vif pamphlet contre la Société des Nations, il perd sa place. Le journal La Suisse le licencie en raison de la virulence de ses articles antisémites. En réaction, il lance en 1923 son propre journal satirique, Le Pilori, qui atteindra les 20 000 exemplaires et dans lequel il s'en prend aux juifs, aux politiciens et aux « affairistes ». Un tremplin pour lancer son parti fasciste (soutenu par Mussolini).

Ce charmant personnage est aussi un homme de scène. Il fait partie de la première troupe de théâtre de Georges Pitoëff installé à Genève en 1915. Il apparait en 1929 sous le nom de scène d'André Soral dans trois films dont deux d'un proche, le réalisateur Jean Choux, qui réalisera sous l'occupation des films d'inspiration vichyste.

En juin 1940, Oltramare accompagne Otto Abetz à Paris, est rémunéré par l'Ambassade d'Allemagne, et fait des causeries à Radio-Paris, particulièrement sur des thémes antisémites, sous le pseudonyme de Dieudonné.

Après la Libération, il regagne la Suisse où il est arrêté le 21 avril 1945. Condamné à mort en France il s'exile en Egypte en sortant des geôles hélvétiques, en 1952. Il meurt en 1960.

Un homme de scène se faisant appeler Dieudonné, un polémiste ayant Soral comme pseudonyme… et un fasciste antisémite notoire et propagandiste.

Pas de doute, il mérite une "quenelle d'or".

Sources : Le Temps - Wikipedia - Genève non conforme

9 commentaires:

Salvadorali a dit…

salut l'artiste

tu cherchais à démontrer quoi exactement par ce billet et par le biais de ce personnage ? que le nationalisme est un vilain défaut ? sauf que le fascisme n'a été que le fruit des accords de paix léonins ayant soldé la première guerre mondiale et surtout, de l'anéantissement de l'ordre monarchique féodal qui caractérisait l'Europe jusque-là. or les peuples ont besoin d'autorité voire d'autoritarisme, quoi qu'en disent les prêchi-prêcheurs de l'idéalisme démocratiste... tandis que tes compatriotes n'en peuvent plus de subir la mollesse de votre soi-disant président...

mais je te comprends, tu préfères sans doute l'arnaque de la construction européenne qui permet à des gangs de banquiers de ruiner les nations et les peuples souverains ?

sinon tu reproches quoi à Dieudonné et à Alain Soral ? au premier son sketch de dénonciation du judéo-sionisme qui n'en finit plus de s'apparenter au nazisme ? et au second, le démontage méthodique de tous les enfumages du système UMPS comme dirait la bleue Marine ?

fais-toi donc une raison, la France est en train de virer Dieudo-soralienne mon pote, aux prochaines élections vous aurez droit à un cocktail UMP-FN, faut croire que les Gaulois en ont plus qu'assez de se faire rouler dans la farine par cette communauté qu'il est dangereux de nommer... et par ce parti socialiste qui chaque jour davantage révèle la duplicité de ses véritables maîtres qui ne sont plus depuis longtemps les honnêtes travailleurs.

lorsque des ministres comme Valls ou Moscovici proclament avec plus de force que jamais leur attachement indéfectible à Israël et que président de la république en tête, tous les membres de tous les gouvernements renouvellent chaque année leur allégeance au Crif, tu voudrais que des Dieudonné et des Soral, entre autres, ne se lèvent pas pour dire basta ?

quant à l'autoritarisme d'imposer au peuple français une loi scélérate permettant le mariage homosexuel votée aux ordres du lobby judéogay(d'après P. Bergé, les homophobes et les antisémites vont de pair), je crois vraiment que le fascisme n'est pas là où tu te complais à le dénoncer...

Alexis Logié a dit…

Et toi mon ami, que cherche tu donc à démontrer ?
Qu'il faudrait délivrer le monde de ses oppresseurs ? Ceux qui arrivent le tour de force d'être à la fois sur le devant de la scéne, dans les medias et au gouvernement, et simultanément dans les coulisses à tirer quelque occulte ficelle ?
Et comment donc en délivrer notre pauvre globe ?

Ah ben oui effctivement le fascisme n'est pas là ou on pense... En même temps je dis fascisme par facilité, je crois qu'on est loin d'un système politique, ça ressemble plus à une sorte de réflexe

Peut-être qu'en fait', c'était juste un bon mot, une blague.
En tous les cas merci pour le démo camarade. Camarade Salvador je précise

Et autant préciser aussi que je suis loin d'être un inconditionnel d'Israël.

Salvadorali a dit…

@ alexis logié

tu me retournes l'argument mais je ne suis pas concerné :-) je me suis contenté d'opposer à notre ami que le dieudosoralisme n'est pas qu'un repoussoir à bobos...

j'en profite pour signaler que le très courageux éric naulleau ne s'y est pas trompé en dialoguant avec alain soral du pourquoi du comment du succès grandissant du FN en France, dans un livre d'entretiens qui vient de paraitre.
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Dialogues-desaccordes-d-Alain-Soral-et-Eric-Naulleau-est-en-prevente-sur-Kontre-Kulture-20693.html

"merci pour le démo" ? de rien, d'autant que je n'ai pas compris de quoi exactement tu me remercies, camarade...

Alexis Logié a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Alexis Logié a dit…

La démo...
Et bien la démonstration qu'à la simple évocation des noms de Soral et Dieudonné on obtient une réaction telle que la tienne, cher ami. Une réaction qui dénonce le fascisme supposé des socialistes et de leurs alliés au pouvoir en france, tout en trouvant légitime, voire désirable l'avènement d'un pouvoir autoritaire, voire autoritariste... Opposé comme de bien entendu à "l'déalisme démocratiste"

J'ai bien peur que l'ami Rimbus ne soit un fervent adepte de cet idéalisme, tout comme moi bien que je ne partage pas vraiment son montebourgeoisisme. Un idéalisme qui nous conduit à redouter l'avénement d'un pouvoir autoritaire voire autoritariste et à nous y opposer, fusse en pondant des billets à l'intêret discutable sur le fond, mais dont la forme a l'avantage de provoquer quelque réaction disons, démonstrative!

Quand au moyen(s) que tu pourrai suggérer pour nous débarrasser de cette engeance, paraît-il inommable, sans employer de moyens fasciste ou totalitaire, je vois pas bien, merci de m'éclairer.

Et en passant, quand on en aura fini avec ces scélérats de juifs et de pédés associés, faudra pas oublier les francs macs. Qui sait, y en a des, c'est peut-être bien les mêmes,

Fais toi donc une raison mon "pote", c'est pas la bonne méthode pour que la camarade Rimbus change de discours, ni moi.

Salvadorali a dit…

@ alexis logié

qu'en termes polis tu fais de moi un cobaye pavlovien ;-)

sérieusement je comprends ce qui motive tes sarcasmes joliment tournés. le réflexe "antifasciste" qui ferait de toi à en croire le même ASoral un "idiot utile du système" ayant conduit à remplacer un sarkozy par un hollande sans que ça change quoi que ce soit au fond pour les banksters qui ont verrouillé le jeu "démocratique"...

cela étant merci de ne pas me faire dire ce que je ne pense pas. c'est Pierre Bergé qui assimile les antisémites et les homophobes, pas moi.

pour ma part j'ai eu la chance, pour ne pas dire le privilège, d'être étroitement et très tôt en contact avec la culture juive dans mon pays qui est aussi le tien ;-) ce qui m'a immunisé contre la bêtise que tu dénonces comme d'autres enfoncent des portes ouvertes...

j'évoquais d'ailleurs il y a quelques jours avec un compatriote juif la figure du regretté Elias Harrus, qui fonda au Maroc la tradition pédagogique juive moderne, et auquel on doit de sublimes photographies du maroc judéo-amazighe notamment... voilà bien un homme dont je suis fier d'avoir reçu la bénédiction quasi-paternelle, ce qui me met à l'abri de ta suspicion en nazisme ;-)
http://www.ouarzazate-1928-1956.com/les-communautes-juives/elias-harrus-photographe.html

aussi pour faire avancer intelligemment le débat, à présent que nous en avons fini avec les politesses d'usage, je te propose que nous prenions chacun le temps de lire le livre d'entretien entre soral et naulleau au sujet de la montée du front national et qu'on en discute sereinement et méthodiquement ensuite.

PS
je dois beaucoup professionnellement aux animateurs d'un centre culturel homosexuel qui s'appelait "l'éventail", c'était à aix-en-provence au lendemain de la première élection de mitterand. je ne suis donc pas plus "homophobe" que je ne suis "antisémite", dieu merci ;-)

mais comme il suffit disait pascal de passer une frontière pour que la vérité change de camp, ça n'est pas pour autant que je tolérerai qu'au Maroc, on fasse l'apologie du mariage homo.

et sans chercher à te convaincre que la sodomie c'est absolument dégueulasse, je m'en tiendrai à invoquer l'ordre public islamique qui règne dans "notre" pays...


Alexis Logié a dit…

Ouaip, alors, autant le dire tout de suite, je n'ai aucune intention de lire un bouquin entier consacré à la pensée de Soral, même retransmise par les bons offices du courageux Naulleau, j'ai vraiment pas que ça à faire.
Pourquoi courageux d'ailleurs ? il a risqué de se faire péter la gueule par les (ex) copains dudit Soral ? C'était au Local ?
Bon allez, à la revoyure…

Salvadorali a dit…

@ alexis logié

au fond je ne suis pas surpris par ton sectarisme, dont tu finis de faire la démonstration par ton refus d'approfondir le traitement de la question de la montée du nationalisme social (et non pas du national-socialisme) en France.

en te rappelant que c'est vous, les occidentaux oublieux des préceptes de l'humanisme chrétien, qui avaient accouché des horreurs du fascisme puis du nazisme. sachant que le meilleur anti-fascisme qui soit, c'est sans doute l'Islam dans la vraie tradition du prophète Mohammed (P&S).

pourquoi cette médaille du courage décernée à éric naulleau ? notamment pour sa prise de position contre ce lobby médiatique juif en France qui est à l'origine de la diabolisation du tandem dieudonné-soral, coupable d'avoir démontré l'arnaque de l'exploitation idéologique et géopolitique de la "shoah" au service de l'expansio(n)nisme de l'état "hébreu". en particulier, pour son courage intellectuel d'aller débattre avec son antithèse incarnée, alain soral en l’occurrence.

pour le reste de ta réponse, tu devrais renoncer à t'exprimer par allusions et insinuations, ça rendrait notre discussion plus agréable et profitable. le "local", tu veux parler de celui de serge ayoub, eh bien dis-le clairement autour de tourner autour du pot ;-)
sachant qu'il n'y a pas qu'une batte de base ball dans l'imaginaire politique du bonhomme, il y a surtout je crois cet idéal d'une classe ouvrière trahie par la gauche socialo-bobo, qui se soucie hystériquement de marier les homos au lieu de sauver l'industrie française...

loudiv a dit…

c est interessant mais c est vrai que le but n est pas clair.apres dire que c est juste une info un billet...oui mais des sujets...y en a a la pelle.ceci dit quand on parle de ces gens c est pour les denigrer ou les aduler alors quand c est pas clair ca interpelle!
loudiv